Féminité, égalité, virilité

« Préjugés sexistes, idées toutes faites, légendes urbaines, caricatures entre les sexes dits « fort » et « faible », voici le cocktail explosif de l’inégalité entre les femmes et les hommes. A l’initiative de la CoCof, le TTO a décidé d’en rire et lance « Féminité Égalité Virilité » : 4 soirées pour rire ensemble du regard que se portent femmes et hommes dans notre société. Sur scène, 10 artistes belges – 5 femmes / 5 hommes – se donnent rendez-vous pour aborder avec humour, cynisme et autodérision ce sujet inextinguible. »

Pour ce second volet du festival Féminité Egalité Virilité, le TTO avait manifestement mis moins de moyens que l’an passé. En effet, à la lecture de l’article de notre rédactrice en chef sur l’édition précédente, je n’ai eu ni questionnement, ni toilettes interchangées, juste à me poser dans mon siège et attendre. Un attente longue ponctuée du discours du directeur de la COCOF et l’intervention de l’initiatrice de « Touche pas à ma pote », active dans la lutte pour le droit des femmes. Par chance, les comédiens cachés derrière un écran nous gâtaient d’ombres chinoises.

Le principe du festival, si vous ne le connaissez pas, est de laisser libre cours à 10 artistes belges de nous donner leur point de vue (humoristique) sur la question du genre, de l’égalité des genres, simplement du rapport homme/femme. Dédiaboliser un féminisme encore trop souvent effrayant. Te faire comprendre à toi homme, oui toi (et toi, et toi aussi d’ailleurs) que l’égalité n’est PAS une menace. Une série d’interventions, seul ou en duo, balayant de manières variées les préjugés, les idées reçues, caricaturant (ou pas) le quotidien de tout un chacun. Si certains ( je pense à L. Bibot, N. Dubois ou au duo M. Leroy/A. Vizorek) étaient hilarants et pertinents, d’autres, l’étaient…moins. Ce qui casse un peu le rythme et mitige sur l’avis général de la soirée.

Le tout est présenté par une Maman, dont la prestance n’est pas à remettre en question et un Greg Carette qui manifestement regarde autant le pupitre que la dernière fois. En fait, de manière générale, j’ai vu beaucoup de comédiens lire hier soir et sincèrement, ce n’était pas plaisant…

Une soirée qui ne marque pas mais qui n’ennuie toutefois pas. On participe, on rit, on se moque aussi parfois. Un fond plus qu’intéressant et -sans vouloir me justifier en faisant écho au spectacle-: « Je ne suis pas féministe », mais… non je mens, vive les Femmes!

Du 29 janvier au 1er février 2014 au TTO, dans la galerie de la Toison d’or à 1050 Bruxelles.

Mise en scène: Nathalie Uffner

Présentation: Maman et Gregory Carette

Avec Laurence Bibot, Véronique Gallo, Myriam Leroy, Nathalie Uffner, Zidani ainsi que, Greg Carette, Nicolas Dubois, Sébastien Ministru, Sam Touzani et Alex Vizorek.

Tarifs : On s’en fiche c’est SOLD OUT

Plus d’infos sur la page du spectacle.

Tags from the story
Written By

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *