5 bonnes raisons d’aller à Manille

Quand on s’envole pour les Philippines, généralement, c’est à la recherche du soleil (qui a malheureusement disparu dans le nord de l’Europe), des plages splendides, des baies à couper le souffle et des diverses activités aquatiques possibles qu’on pense. Beau temps, farniente, tropique, paysages magnifiques, animaux bizarres et fruits exotiques, voilà ce à quoi on s’attend.Pourtant, aux Philippines il n’y a pas que le sable fin et les cocotiers mais aussi Manille, par exemple, la capitale de cet archipel du Pacifique. Mixte et étonnante, voilà une ville qui mérite certainement qu’on s’y attarde ! Voici pourquoi :

Première raison : le quartier colonial espagnol datant du 16ème siècle dont l’architecture pittoresque nous ramène au temps des conquistadores. Véritable vestige de l’opulence hispanique de l’époque, ce quartier aurait presque fait de nous faire douter de notre situation géographique !

Cathédrale de Manille

Deuxième raison : après ce petit voyage dans le temps, la visite de quartiers tels que Makati ou Ortigas pourrait tout bonnement vous effarer. En effet, vous entrez alors dans la Manille « chinoise », ville économique, industrielle et commerciale où rentabilité, travail, élégance et luxe sont les maîtres mots. Rues propres et bâtiments récemment construits, vous voilà presque arrivés en plein Manhattan. Qui plus est, Manille regorge d’énormes centres commerciaux qui feront le bonheur de tous les shopping addicts.

Greenbelt 5… Il y a en a donc 4 autres!

Troisième raison : quoi de plus logique après une bonne dose d’opulence de se rendre dans les quartiers pauvres de Manille ? Visiter un centre pour orphelins ou un bidonville, voir leurs sourires, est définitivement une expérience que nous vous conseillons.

Quatrième raison : Greenhills ou le paradis de la contrefaçon. Vous pourrez absolument tout trouver ! Les plus grandes marques (Rolex, Tiffany) mais aussi des jeux vidéo, des Blu-ray et des sublimes perles y sont disponibles pour des prix dérisoires. Les répliques sont tellement bien faites qu’il est presque impossible de voir la différence !

Myriade d’échoppes

Cinquième raison : les embouteillages. La circulation à Manille, c’est tout un concept. A l’instar de la mentalité philippine, le trafic est pour le moins bordélique et très lent. De quoi mettre à l’épreuve votre impatience d’européen !

Cinq choses à savoir :

Comme souligné plus haut, très souriants, les Philippins sont vraiment accueillants. Par contre, ils ne brillent pas par leur rapidité. N’espérez pas pouvoir jouer le lapin blanc à Manille !

L’anglais est la langue de communication officielle mais l’espagnol a toujours une influence. Si vous avez des connaissances en la matière, écoutez-les parler dans leur « dialecte », c’est assez intéressant.

Les mois les plus chauds et secs sont généralement mars, avril et mai. La température peut alors monter jusqu’à quarante degrés donc n’oubliez pas de prendre vos précautions pour ne pas risquer l’insolation.

Manille est immense et, comme expliqué ci-dessus, très difficile au niveau de la circulation. Soyez donc prévoyants quant à vos déplacements et préférez, si vous avez les moyens, une voiture aux transports publics.

Au niveau du trajet, les Philippines ne sont pas la destination la plus proche. Ce qui veut dire que non seulement le vol est très long mais aussi souvent plein de monde. Ainsi, si vous avez des problèmes avec la promiscuité ou l’avion, soyez prévoyants à ce niveau-là !

Tags from the story
Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *