5 idées pour lutter contre le spleen hivernal

Ça y est, c’est irrémédiable, la grisaille de l’hiver s’installe doucement sur la ville. Et le petit spleen hivernal aussi. On voit de moins en moins la lumière du jour, le soleil se fait timide et on accumule sur soi les couches de pulls. On a moins envie de sortir, on laisse traîner des mouchoirs un peu partout et on se met à s’imaginer être une marmotte, pour pouvoir hiberner à sa guise.

C’est normal, c’est ça le spleen hivernal : vouloir uniquement rester dans son lit pendant trois mois et se nourrir exclusivement de gâteaux à la cannelle.

Mais l’hiver ce n’est pas seulement cela. C’est aussi la période idéale pour se recentrer sur soi et se poser les bonnes questions. Si l’automne nous aide à nous détacher de nos feuilles mortes, de tout ce qui nous encombre, l’hiver est là pour nous faire réfléchir. Maintenant que je suis dépouillé de ce qui me gênait, et que j’ai laissé voler au vent mes vieux projets, je suis au plus près de l’essentiel. L’hiver permet de se questionner et de savoir ce qu’il faudra dépoussiérer et déblayer au printemps.

Moi, en hiver, je suis comme tout le monde : je ne veux pas sortir de chez moi. Mais ce n’est pas un drame, j’en profite alors pour faire tout ce qui me plaît et essayer d’être au plus proche de mes besoins et de mes envies. Je vous propose donc cinq idées pour lutter contre le spleen de l’hiver et transformer cette grisaille ambiante en un magnifique arc-en-ciel qui resurgira au printemps ! (Oui, rien que ça!)

  • Revoir ses classiques

    Revoir ses classiques
    A l’assaut de sa bibliothèque !

Que vous soyez plutôt littérature, théâtre ou cinéma, l’hiver est la saison idéale pour prendre le temps de revoir vos classiques. Alors on ressort l’édition complète des œuvres de Shakespeare qu’on avait rangée tout en haut de la bibliothèque, là où ça fait joli, et on s’y met tranquillement, idéalement sous un plaid avec une tasse de thé jamais loin. Ou alors on s’installe confortablement dans son canapé et on met en route le cadeau de tonton qu’on avait jamais déballé : l’intégralité des films d’Hitchcock dans l’ordre chronologique. Une fois la révision de vos classiques terminée, vous verrez, on sera déjà en mars et le soleil pointera le bout de son nez, vous n’aurez pas vu le temps passer ! Et surtout, je peux vous assurer que vous serez fier de vous : qui n’a jamais rêvé de pouvoir clamer « Zola ? Oui, j’ai lu son œuvre entièrement, c’est pas mal… »

  • Faire quelque chose de ses mains

Vous avez forcément une idée qui vous trotte dans la tête depuis un moment mais que vous n’avez pas encore mise en pratique. Vous mettre au tricot ? Vous fabriquer vous-même une table basse ? Imprimer vos photos de vacances et en faire un album ? Réparer votre vélo ? Eh bien c’est le moment idéal pour vous y mettre ! Il suffit d’un grand élan de motivation et de quelques bons conseils. Pour les conseils bricolage, voici quelques sites internet où aller jeter un coup d’œil :

Le site des Débrouillardes recense tous leurs cours et stages de bricolage, de la plomberie à la réparation de vélo, en passant par l’électricité ou la fabrication de meubles (et bien d’autres encore) ! Leur but est de transmettre les bases du bricolage et de faire manier un maximum d’outils à qui veut bien se salir les mains !

La chaîne Youtube de 5 minutes craft qui présente plein de tutos sympas et innovants pour améliorer le quotidien.

La Fabrique DIY, la première plateforme participative de Do It Yourself où il y a une tonne d’idées à grappiller !

  • Prendre soin de soi

Oui, l’hiver c’est fait pour s’écouter et prendre soin de soi. Pour lutter contre le spleen hivernal, prenez soin de vous et de votre corps. Mais, attention, cela ne veut pas dire dormir toute la journée, au contraire ! N’hésitez pas à continuer à courir si vous êtes un adepte du jogging, à assister aux cours de tango même si vous vous sentez fatigué, à aller au travail à pieds même si cela vous prend dix minutes de plus. Étirez-vous le matin, buvez du thé le midi, faites quelques pas dans l’après-midi et mangez des soupes le soir !

Prendre soin de soi
L’hiver : saison sublime pour le cocooning
  • Faire des cartes de vœux

Eh oui, l’hiver c’est la saison parfaite pour prendre soin de soi mais c’est aussi la saison parfaite pour faire plaisir à ses proches ! Famille, amis, collègues ou anciens copains qu’on perd de vue, tout le monde se réjouira de découvrir une jolie enveloppe dans sa boîte aux lettres. Et comme l’hiver c’est la période des vœux, autant essayer de réaliser une jolie carte ! Je vous entends déjà me rétorquer « oui mais moi je ne sais pas dessiner ! » Eh bien il y a plein d’autres solutions qui s’offrent à vous : faites des collages avec de vieux magazines qui traînent chez vous, imprimez une photo et customisez-la, fabriquez un tampon avec une pomme de terre (rien de plus simple !) ou tout simplement écrivez une jolie phrase avec une typo sympa ! Vous n’avez plus aucune excuse pour ne pas faire plaisir à vos proches !

  • Tenir un journal

Comme je vous le disais, l’hiver c’est la saison où l’on se recentre sur soi. Eh bien pourquoi pas ne pas aller jusqu’au bout de la démarche et carrément écrire sur soi ? Si vous n’avez pas l’envie d’écrire un journal intime ou si vous le faites déjà, je vous propose de tenir un journal un peu différent. Quelques exemples à suivre :

Un carnet d’envies : y noter tout ce que vous souhaiteriez réaliser (et tenter de les concrétiser !)

Un carnet de questions : où l’on trouvera toutes les questions que vous vous posez (et pourquoi pas leurs réponses !)

Un carnet de citations : y noter régulièrement une phrase ou une idée issue d’un livre, d’un film ou de n’importe quelle autre source d’inspiration.

Enfin, je voudrais vous parler d’un carnet que j’ai tenu dont l’origine est une expérience que je vous conseille. Il y a deux ans, une collègue m’a mise au défi de faire chaque jour pendant un mois une chose que je n’avais jamais faite dans ma vie. Nous devions chacune tenir un carnet sur lequel nous notions tous les jours notre nouvelle expérience. A la fin du mois, on s’est échangé les carnets et on a découvert les choses inédites que l’autre avait faites. Je vous garantis qu’un tel défi lance un vent de fraîcheur sur le petit spleen de l’hiver et vous permet de vous questionner sur ce que vous n’avez encore jamais fait. Allez, à vos crayons et dites bye bye au spleen hivernal !

Written By

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *