99 façons de liquider un bonhomme de neige

« Il semble que tout le monde a quelque chose contre Stan le Bonhomme de neige. Harcelé de tous les côtés, il est tour à tour sauvagement attaqué par un chien indélicat, une vieille dame aigrie, un esquimau astucieux, un méchant lapin, un bonhomme de neige cannibale, et bien d’autres encore ! Les personnages imaginés par Tony de Saulles usent des stratagèmes les plus fous et les plus drôles pour assassiner Stan, mais ils nous font toujours mourir de rire ! Délicieusement british. »

Amis du froid et des bonshommes de neige, si vous ne voulez pas vous faire du mal je vous conseille vivement de ne pas lire ce qui va suivre. Pour tous ceux qui au contraire ont un petit côté sadique et destructeur, je vous propose de continuer plus en avant la lecture de ce billet.

Comment tuer un bonhomme de neige ? Il y a plusieurs façons, mais pour Tony De Saulles il y en a 99 ! Dans cet ouvrage de taille strip, vous allez voir comment un bonhomme de neige peu mourir. Si vous êtes adeptes de grands classiques, vous serez aussi conquis par cette mort inspirée du film La grande évasion, avec l’inoubliable Steve Mc Queen. Enfin bon, je m’emballe. Ce n’est pas un ouvrage que vous mettrez des heures à lire, pour tout dire c’est plus accessible aux enfants, les adultes rigoleront aussi, bien évidemment, mais peut-être pas aux 99 situations. En une, deux, trois ou quatre cases (en noir et blanc) on voit Stan le bonhomme de neige souffrir et mourir dans les situations les plus cocasses.

Néanmoins, permettez-moi d’émettre quelques réserves. En effet, j’ai eu le malheur d’avoir connu et d’avoir lu bien avant cet ouvrage, le magnifique Bunny Suicides d’Andy Riley. Ici aussi on voyait un lapin mourir, mais au lieu de se faire tuer il tentait par tous les moyens de se suicider. Dans un humour gentil et parfois très noir Riley arrive à nous faire rire en un seul dessin. C’est le reproche que je fais ici donc à Tony De Saulles et ses liquidations de bonhomme de neige, c’est qu’elles font parfois un peu doublon, tant il est dur de trouver des idées toujours plus originales.

Loin de m’avoir déçu, je suis quand même resté sur ma faim. Si cela plaira aux plus jeunes, je conseillerais au plus vieux de se tourner vers Bunny Suicides.

Plus d’infos sur le site de Marabout.

Tags from the story

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *