Alain Surget et Karine Bernardo – Mystères au Donjon, la bague ensorcelée

Sixième livre des aventures de Margot et ses amis au donjon. Eh oui mécréants, car si le sire Hubert de Gombervaux voulait un fils et que sa femme dame Mathilde voulait une fille sage et obéissante, leur fille Margot n’est ni l’un ni l’autre ! Donc, pensez-vous, des aventures, elle nous en sert !

Enfin c’est plutôt à Alain Surget qu’on les doit. Ce professeur d’histoire est la personne idéale pour arriver à recréer l’atmosphère et les dialogues liés au Moyen-âge afin de nous offrir ce roman « premières lectures » drôle et assez authentique. En effet, le roman est truffé d’expressions d’époque (avec leurs petites définitions). Un exemple ? « C’est qu’ils vont finir par nous faire repérer, ces torés-là*! grommelle le braconnier. »
Les dessins? c’est Karine Bernadou, jeune illustratrice et auteure de bandes dessinées qui les fait! Sa griffe, assez rude et franche colle parfaitement avec notre univers médiéval.

Comme ce sixième tome s’insère totalement dans la suite des précédents, le livre est loin d’être aisé à lire sans avoir lu les 5 premiers.

Un point positif, toutefois: le contexte et l’héroïne permettent de toucher à la fois votre damoiselle (si tant est qu’elle soit un brin intrépide) et votre jeune preux écuyer (si tant est qu’il ne soit pas misogyne).

N’ayez donc crainte de laisser votre enfant se plonger dans les « Margotteries » (vous pouvez retrouvez tous les tomes en Castor poche chez Flammarion), il s’y cultivera tout en s’amusant !

*Mot typiquement meusien signifiant « coquins, garnements ». On en entendrait presque un accent paysan rien qu’en lisant, non ?

Mystères au Donjon. La bague ensorcelée, d’Alain Surget et Karine Bernardo, paru chez Casterman.

Tags from the story
Written By

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *