American Nightmare

Dans une Amérique rongée par une criminalité débridée et des prisons surpeuplées, le gouvernement a donné son accord pour qu’une fois par an, pendant 12 heures, toute activité criminelle soit légalisée. Une nuit durant, les citoyens sont à même de définir leurs propres règles, sans avoir à craindre de sanction. Au cours d’une telle nuit, une famille va devoir faire un choix: bourreau ou victime ?

Un scénario très bien pensé. Une Amérique parfaite qui, une nuit par an, déverse toute sa haine, sans foi ni loi. Un scénario bien pensé, une affiche qui nous captive, une bande-annonce bien travaillée, un acteur dont le nom, « Ethan Hawke », nous promet un bon film. Mais voilà,la promesse s’arrête là. Des scènes vues et revues, parfois attendues. Le sursaut n’est pas vraiment au rendez-vous. Un film plus proche du thriller que de l’horreur, qui reste tout de même agréable à regarder. En bref, rien de nouveau dans la case horreur.

Clin d’œil : A l’affiche du film.

Written By

Amoureuse de la culture, je parsème quelques critiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *