Amour(s) secret(s) – Théâtre Jean Vilar

« 1958. Philippe, marié à Sylvia, rencontre Olivier, auteur pour enfants qui collabore avec son épouse. Entre les deux hommes naît une attirance forte, refoulée dans un premier temps, vécue en cachette par la suite, finalement découverte par Sylvia. En 2008, Philippe et Olivier sont amants, mais Philippe vit mal les aventures furtives et malsaines d’Olivier. Ils ne cessent de rompre et de renouer tandis que Sylvia tient le rôle d’amie et confidente. S’ils ont en commun leur âge et leur prénom, Philippe, Olivier et Sylvia ne sont pas les mêmes personnages en 1958 et en 2008, bien que les événements de 1958 laissent comme des traces imperceptibles, un écho, dans les scènes ultérieures. »

Amour, trahison, (homo)sexualité, douleurs, secrets… Un cocktail du tonnerre, non?

Du 27/09 au 9/10 au Théâtre Jean Vilar, rue du Sablon – Place Rabelais à 1348 Louvain-la-Neuve centre au prix de 20 € en tarif plein (10 au dernier rang).

Plus d’informations sur « Amours secrets, rendez-vous sur le site du théâtre.

A propos du Théâtre :

L’Atelier Théâtre Jean Vilar, fondé en 1968 par Armand Delcampe, est installé depuis 1975 à Louvain-la-Neuve, au cœur du Brabant wallon. Cela fait 40 ans cette saison !

Théâtre de création, il se veut avant tout un théâtre de qualité accessible au plus grand nombre, dans la lignée de Jean Vilar (comédien, metteur en scène et directeur de théâtre français, fondateur du Festival d’Avignon et directeur du Théâtre National Populaire).

La programmation de l’Atelier Théâtre Jean Vilar se compose de créations et d’accueils, de spectacles classiques et contemporains, d’auteurs belges et étrangers. Comédiens chevronnés y côtoient jeunes acteurs sortant des écoles de théâtre.

Au fil de ses 45 ans d’existence, l’ATJV a pu démontrer son importance sur la scène francophone en Belgique, mais aussi à l’étranger. Il est aujourd’hui l’une des grandes institutions théâtrales européennes.

Tags from the story
Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *