Annie, une comédie black’n’roll et familiale

Bon, soyons clairs dès le départ, avant de découvrir ce film qui sort ces jours-ci en DVD, je ne m’étais jamais intéressé à Annie et ses multiples comédies musicales et films. Je ne pourrai donc faire une critique rétrospective, mais la nouvelle adaptation réalisée par Will Gluck (Easy Girl, Sexe entre amis ou quelques épisodes de séries) se laisse voir et chanter sans bouder son plaisir. Aidé par un casting quatre étoiles et assez dingue.

Quvenzhane Wallis;Jamie Foxx

Depuis que ses parents l’ont laissée sur le pas d’un restaurant, Annie (l’incroyable Quvenzhané Wallis) attend leur retour, promis dans une lettre, depuis la misère d’un foyer d’accueil dirigée par Miss Hannigan (une délirante Cameron Diaz), aussi méchante qu’has been. Avec ses compagnes d’abandon, Annie résiste à la morosité de ce foyer infesté de rats. Et même si la vie n’est pas rose tous les jours, la petite fille de dix ans croit en sa chance. Celle qui peut surgir au coin d’un boulevard  new-yorkais, d’un hasard d’abord malheureux qui se présente sous la forme d’un camion risquant bien d’écraser la petite héroïne. Mais des bras se tendent et Annie est sauvée. Sauvée par rien de moins que l’intraitable businessman en pleine déconfiture électorale, Will Stacks (Jamie Foxx parfait en Obama raté bien aidé par une armée de statisticiens à côté de leurs pompes).

Annie - Will Gluck - 2014 - Rose Byrne - Bobby Carnavale - Jamie Fox

Les deux se lient d’amitié et l’entourage de Will, en quête de l’écharpe maïorale, de voir d’un bon oeil l’arrivée inespérée d’Annie: d’ailleurs, si Will l’adoptait et la recueillait? Argument de poids dans une campagne durant laquelle Will, le magnat de la télécommunication, ne s’est jamais vraiment montré à son avantage. Puis, voilà qui ne dérangera pas Annie: quand on a le nez dans la crasse, difficile de ne pas envier cette vie de palace, de château dans le ciel surplombant les plus hauts buildings de la Big Apple.

Même en n’ayant pas vu les précédentes versions de l’ex-rouquine Annie, impossible de ne pas remarquer la modernisation flagrante de ce conte qui, initialement, prenait cours durant le crash boursier de 1929. En chansons, mais sans trop en abuser (et heureusement, surtout dans la version française, qu’on vous déconseille pour privilégier l’anglais sous-titré), Will Gluck réussit à donner du peps et des couleurs à cette adaptation qui bénéficie aussi de nouveautés (un changement de personnalité de l’héroïne, des nouvelles chansons créées par Sia et le réalisateur…). Et qui réussit le pari de nous entraîner à la découverte de New York, dans des lieux prestigieux: le World Trade 4 qui accueille la maison intelligente de Will Stacks, le Guggenheim ou même le Pont de Brooklyn. Le film brille aussi par son inventivité dans certaines scènes comme cette inénarrable séquence de nettoyage ou cette arrivée dans la tour d’ivoire de Will Stacks.

Annie - Will Gluck - 2014 - Cameron Diaz - Miss Hannigan

Voilà un film rempli de bonheur, qui bouge dans tous les sens au rythme des tambours et des chorégraphies. Parfois, un peu trop, mais ce n’est pas grave, les petits apprécieront. D’autant qu’Annie peut s’appuyer sur de formidables interprètes, Quvenzhané Wallis (vous savez, cette petite fille qui fut l’actrice principale des Bêtes du Sud sauvage, lui valant une nomination à l’Oscar de la meilleure actrice, une première pour une enfant de son âge) en tête. Mais Jamie Foxx, Rose Byrne, l’effroyable Bobby Cannavale et la sorcière alcoolisée Cameron Diaz sont loin d’être en reste. Sans oublier quelques petits caméos délicieux de Michael J. Fox, Mila Kunis ou autres Ashton Kutcher. Et même si le tout se révèle parfois un peu trop sirupeux, l’ensemble ne manque pas d’arguments pour un plaisir familial non dissimulé.

Written By

Cultureux vorace et journaliste avide, je me promène entre découvertes et valeurs sûres, le plus souvent entre cinéma, musique et bandes dessinées mais tout est susceptible d'attirer mon attention :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *