Aura Popularis, comédie décapante sur la crise!

Une coproduction des Riches-Claires, les Gens de Bonne Compagnie, le théâtre du Sygne et de la Compagnie Arbatache.

 » L’humour dévastateur de Dominique Bréda se met au service du souffle du peuple. La plume du lauréat du prix de la critique 2010 offre à 13 de nos meilleurs jeunes acteurs un texte mordant questionnant la crise et éclairant le monde dans lequel nous nous débattons. »
 
Aura Popularis, du talentueux Dominique Bréda, est une pièce qui fait aimer le théâtre ou se réconcilier avec lui s’il vous a trop déçu ou que vous le connaissez mal. Une de celles qui vous fait rire, pleurer et avoir des frissons presqu’en même temps tellement c’est drôle, fin, poétique et beau.
Une histoire où les corps et les mots racontent avec humour et ironie les effets de l’ultralibéralisme en dix tableaux, représentant chacun une mise en abîme de la vie de citoyens, de leurs expériences de cette société en crise dans laquelle se côtoient des joies, des souffrances, et des questionnements métaphysiques sur la marche du monde et ceux qui le gouvernent.
Les tranches de vie, présentées sous forme de corps-à-corps et de regards croisés sur notre monde en péril, se cristallisent tour à tour dans des chorégraphies, des exposés ou des chansons interprétées avec brio par les comédiens multi talents présents sur scène. Le tout magistralement joué et orchestré avec une justesse et un goût indéniable, aussi riche que décalé, non sans rappeler les univers de Michel Gondry, du mouvement New Age ou encore de la folk music.
Malgré la lourdeur des thèmes abordés (la crise, la délocalisation, la gouvernance des banques), c’est à bord d’un voyage léger et quasi féérique que l’on vous propose d’embarquer pour plus d’une heure de pur bonheur. Au final, il s’agit ici d’un savoureux mélange de théâtre, de danse et de chant, comme on en fait peu, et qui ne pourra que s’attirer « le vent de la faveur populaire » tellement c’est digeste et divertissant.
Du 05 au 23/03 au Centre Culturel des Riches Claires, 24 rue des Riches-Claires à 1000 Bruxelles.  Le prix des places varie de 7,5 à 14 €.

De: Dominique Bréda.

Mise en scène :
Emmanuel Dekoninck.

Chorégraphie :
Bérengère Bodin.

Avec :
Ahmed Ayed, Bruno Borsu, Fabian Finkels, Martin Goossens, Zoé Janssens, Ilyas Mettioui, Mathilde Mosseray, Taïla Onraedt, Camille Sansterre, Iara Scarmatto, Corentin Skwara, Gaël Soudron, Gentiane Van Nuffel.

Plus d’infos sur le site des Riches Claires.
Audrey Elsen
Written By

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *