Ayar’s exhibition

Ce n’est pas toujours un départ en avion qui nous amène à Zaventem. Ce samedi 25 janvier 2014, c’est un voyage pictural qui nous amène dans la longue Fabriekstraat. Le parking est aisé malgré la proximité de l’aéroport comme de Bruxelles. Une chaise taguée fait office d’enseigne devant le numéro 16. L’accueil, dans la cour arrière est chaleureux, à l’image de l’atelier qui héberge les travaux d’Ayar, peintre expérimenté dans l’art de l’aérosol.

Un graff recouvre toute la surface du mur de gauche et une trentaine de toiles naviguent entre les traits colorés. Différents styles et techniques se mélangent et les amateurs de chaque couleur y trouvent leur compte. Beaucoup de peintures abstraites mais aussi des lettrages, des fleurs et autres éléments naturels ou objets plus quotidiens emplissent les surfaces des toiles dont les formats ne sont jamais très grands.

Devant le bar qui offre hot-dogs et bières à un euro, deux grands panneaux colorés dont l’un, au prénom de la fille de l’artiste. Ayar a évolué dans différents domaines et, entre deux morceaux diffusés par les platines, il est agréable de se plonger dans cette seconde partie d’exposition qui permet d’observer des photos de décors chers à Infrabel tandis que 5 carnets de photos proposent une immersion dans le passé moins légal de l’art d’Ayar, qui a beaucoup sévi avant d’accepter de présenter ses œuvres au lieu de les imposer.

Samedi 25 janvier 2014

Fabriekstraat, 16 à Zaventem.

https://www.facebook.com/events/1410242539215470/

Tags from the story
,
Written By

Peintre, écrivain en bâtiments.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *