Back from Hellfest !

La cathédrale : entrée du festival

Depuis plus de dix ans l’enfer s’installe chaque année, un week-end de juin, dans la petite ville de Clisson, près de Nantes. Enfin plutôt qu’un enfer, on peut plutôt parler de paradis des amateurs de metal ! Le Hellfest s’est imposé comme l’un des plus grands festivals du genre, attirant les foules, dans un décor démesuré, à la mesure des extrêmes de la musique proposée.

L’expérience Hellfest, ce n’est pas seulement la musique, mais aussi un univers à part, grâce aux festivaliers et aux animations mises en place par l’organisation.

Des décors dignes d’un parc d’attraction

L’immense terrain du festival est aménagé en différentes zones : Metal Corner à l’entrée, Hell Market et Hell City Square avec ses stands de promo, puis entrée par la cathédrale.

Hell City Square
Hell City Square

Les six scènes sont réparties dans toute l’enceinte du festival (Altar, Temple, Valley, mainstages et Warzone). Les bars et les stands de Merch sont aussi habillés dans l’ambiance du festival : métal rouillé, araignées géantes… et animés à la nuit tombée de jets de flammes.

Bars du Hellfest
Bars du Hellfest

L’édition 2016 est aussi l’occasion d’un hommage à Lemmy Kilmister, dont la statue se dresse au milieu de la Warzone.

Warzone
Warzone

La zone VIP est elle habitée d’une ambiance à la Mad Max : sable, motos et voitures abandonnées avec quelques zombies qui traînent.

Décors de l'espace VIP
Décors de l’espace VIP

Un programme à la hauteur de l’événement

Les concerts ont bien évidement au coeur et à la mesure de l’événement, sur les scènes proposant différents genres, avec sur les mainstages les têtes d’affiches attirant le gros du public.

Mainstage 1 - Bullet For My Valentine
Mainstage 1 – Bullet For My Valentine

A l’écart de ces foules, sous la tente de la scène Valley, Magma a offert une prestation plus intimiste. La programmation de ce groupe formé en 1969, au style difficilement définissable mêlant rock et jazz progressif aurait pu paraître incongrue au royaume du metal. Le concert de Magma fut pourtant un moment à part, hypnotique, un état de quasi transe grâce à l’intensité des musiciens et du chant.

Ce même soir sur les mainstages se sont ainsi succédé les têtes d’affiches : Bullet For My Valentine, Volbeat, Dropkicks Murphys, les Bostoniens mêlant punk rock et rythmes celtiques, et pour finir les Californiens de The Offspring, qui enchaînent depuis 20 ans les tubes adolescents.

Les poids lourds désignés de la soirée étaient toutefois Rammstein : le groupe allemand qui a construit en partie sa réputation sur des concerts exceptionnels, n’a pas déçu de ce côté-là. Il a littéralement enflammé le public venu en nombre par un show pyrotechnique, de feux d’artifice et de flammes, wunderbar !

Rammstein
Rammstein

Prochain Hellfest : les 16, 17 et 18 juin 2017

Toutes les infos ici!

Tags from the story
,
Written By

Passionnée en particulier par l'art, je parcours les expos de Paris et d'ailleurs... Aussi curieuse de culture en général : musiques, lectures et spectacles en tous genres !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *