Bas les bananas, les Minions sont là!

Vous les avez vus partout! Sur grand écran d’abord, puis sur tablettes, en émoticônes, en porte-clés ou en peluches pour bercer vos rêves. Difficile de se détacher de ces adorables Minions, on le comprend aisément. Vus aux côtés du grand méchant Gru (dans les deux premiers épisodes de Moi Moche et Méchant des studios Universal), les Minions seront encore un peu plus consacrés avec leur propre film dès le 8 juillet. En attendant, nous avons découvert avec délectation leurs aventures en… bande dessinée.

Les Minions - Ah-Koon - Collin - BD - peur

C’est un véritable raz-de-marée jaune et bleu qui a envahi nos mirettes. Ils sont des centaines, des milliers et voilà qu’ils se sont retrouvés dans des planches de gags imaginées par Didier Ah-Koon et le dessinateur carolo (excusez du peu) Renaud Collin. Les Minions envahissent le Neuvième art avec leur bonhomie, leur loufoquerie et leur expressivité inégalables. De séances chez le psy à un entretien d’embauche pour le moins mortel, du stretching au lavage de carreaux, ils sont partout, fidèles à tous les postes. Pour le plaisir des petits, mais aussi des grands qui sont légions, sur les réseaux sociaux, à déclarer leur flamme à ces petits bonshommes éminemment sympathiques.

Les Minions - Ah-Koon - Collin - BD - psy

Bon, on l’avoue, on a eu peur. On s’était dit: « rebelote, c’est reparti, c’est du marketing plus que du génie créatif ». Les exemples le prouvant ne manquent pas, des héros de films ou de jeux vidéos adaptés en BD, tout en y perdant leur âme: récemment, il y a eu les Angry Birds (tellement détestables qu’il fallait retourner l’album dans tous les sens pour en trouver les auteurs) mais souvenons-nous de Tomb Raider, d’Indiana Jones, des Ghostbusters ou de la variété de bande dessinée « officielle » accompagnant certains films. Résolument, il est aussi difficile d’adapter un film ou un jeu vidéo en BD, qu’il l’est d’adapter de la bd franco-belge sur grand écran. Beaucoup de candidats pour peu d’élus à la véritable réussite (bien entendu, ce n’est pas affaire de succès au box-office).

Les Minions - Ah-Koon - Collin - BD - bureau

Pourtant, de temps en temps, il y a des pépites, des albums où la bande dessinée réinvente ce qui a été fait à l’écran, l’adapte vraiment pour en faire bien plus qu’un produit de consommation. Et si nous revenons à nos M…inions: dès les premières planches, la réussite est en effet au rendez-vous, bien loin d’un quelconque décalquage du film en bd. Par les choix de celle-ci, notamment: des gags en une planche et, surtout, totalement muette. Enfin, muette… entendons-nous: rarement une bande dessinée n’a été aussi expressive, ces derniers mois. Et s’il y a un lot massif d’onomatopées (dont certaines totalement sorties de l’imagination des auteurs), le dessin et l’universalité de ton se suffisent à eux-mêmes, sans besoin de mettre de mots. Ça faisait longtemps qu’on n’avait pas vu ça dans le monde de la BD tout public! Et c’est d’une efficacité redoutable.

Les Minions - Ah-Koon - Collin - BD - lit

Misant totalement sur le comique de visuel, ce génie de la palette graphique qu’est Renaud Collin (à qui l’on doit le merveilleux Monde selon François avec le Namurois Vincent Zabus) part des excellentes idées de Didier Ah-Koon (le dessinateur et story-boardeur de Moi, Moche et Méchant 2 et des Minions) pour transcender son style graphique en le minionnisant forcément tout en étant reconnaissable entre tous. Créatifs et drôles à souhaits, ces Minions-là (aussi bigleux, jaunes et bananovores soient-ils) ont de quoi séduire et s’exporter pour conquérir un peu plus le monde. Celui de la bd, cette fois. Et faites vos réserves de bananes parce qu’ils ne vous en laisseront pas une pelure! Un album à s’offrir ou à offrir, frais et ensoleillé. Une lecture idéale pour s’évader et qui tombe juste à pic pour commencer l’été sous les meilleurs auspices.

Les Minions - Ah-Koon - Collin - BD - vacances

Les Minions, Tome: 1 – Banana!, d’après les personnages créés par Carter Goodrich et Chris Renaud, Pierre Coffin, Cinco Paul et Ken Daurio, Didier Ah-Koon et Renaud Collin, Dupuis, 48p., (+ un poster), 9,90€

Tags from the story
Written By

Cultureux vorace et journaliste avide, je me promène entre découvertes et valeurs sûres, le plus souvent entre cinéma, musique et bandes dessinées mais tout est susceptible d'attirer mon attention :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *