Benéteau, Bourgne, Graton et Lapière – Michel Vaillant Nouvelle Saison, Au nom du fils (t.1)

« C’est le grand retour de Michel Vaillant, le pilote-vedette des plus grands circuits internationaux. Confronté aux nouveaux enjeux sportifs et technologiques, le clan Vaillant doit faire face aux évolutions de l’industrie automobile, mais aussi aux mutations de la société. Trois générations d’hommes et de femmes ont désormais en main le destin de l’entreprise, dont le tout premier challenge est de renouer avec la victoire, en débutant par le WTCC, le très disputé championnat du monde des voitures de tourisme. Et de sauver la cohésion familiale, malgré les convictions contradictoires des uns et des autres. »Cinq ans, cela faisait déjà cinq ans qu’on n’avait plus vu Michel Vaillant sur les pistes. Et le voilà enfin de retour, mais cette fois-ci dans une nouvelle formule : Michel Vaillant – Nouvelle Saison. Les 70 premiers tomes de la série s’arrêteront donc là, a priori, et l’on a désormais affaire à un nouveau Michel, qui doit faire face à plusieurs crises.

Pour les puristes, ne vous attendez pas à voir Steve Warson débarquer, ni assister à un démarrage en trombe des Leader (qui font néanmoins une très brève apparition au début de l’album, comme pour signaler au lecteur qu’on n’a pas abandonné les Vaillant à un nouveau monde). Le monde automobile est en crise, et les Vaillante ne font pas exception. Outre les délocalisations, il faut gérer les nouvelles technologies et les nouvelles sources d’énergie. Ce sera le premier défi des Vaillant.

Le second est celui de retrouver les pistes de F1, en passant d’abord par le championnat WTCC. Michel retrouve avec bonheur l’odeur du bitume, quand Jean-Pierre est, lui, toujours à la technique et plus que jamais le patron de l’entreprise.

Mais, et c’est là le plus gros de l’histoire, Michel Vaillant doit faire face à son plus gros défi, celui qu’il a mis de côté pendant plusieurs années pour se consacrer à la course : son fils ! En effet, le jeune Patrick Vaillant se désintéresse complètement du clan et de l’entreprise familiale. Sur fond de fugue et de drogues, comment Michel va-t-il résoudre ce problème ?

Si cet opus est très agréable à découvrir, surtout pour moi, étant passionné par Michel Vaillant à la base, il est également très intéressant puisqu’on y retrouve une famille Vaillant qui ne sait plus trop où elle en est. Michel est lui aussi perdu, par rapport à son fils, presqu’autant que le patriarche Henri Vaillant, l’est avec l’avancée des nouvelles technologies et des nouvelles sources d’énergie. Il s’agit là d’une nouvelle saison, qui commence sur une réelle remise en question du fonctionnement de la famille Vaillant ainsi que son rapport à la course automobile, puisqu’une essence verte fait son apparition, et également sur l’avenir de la production des voitures.

C’est aussi avec beaucoup de plaisir qu’on vit ces courses dessinées, dans lesquelles il y a toujours autant d’intensité. Au nom du fils devrait plaire aux aficionados de la série mère, et plus si affinités. Attention cependant à ne pas vous surprendre car Michel Vaillant, lui aussi, aurait apparemment recours à la chirurgie esthétique. Un petit lifting qui surprend mais qui au final colle assez bien avec le nouveau rôle que notre héros des circuits doit endosser, celui d’un père.

Michel Vaillant – Nouvelle saison, Au Nom du fils (t.1), Graton.
Dessins : Benjamin Benéteau et Marc Bourgne
Scénario : Philippe Graton et Denis Lapière
Sortie en librairie : le 16/11/2012
Prix : 15,50€

Tags from the story

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *