Bifff Bodypainting contest 2017: inscrivez-vous à cette édition pleine de nouveautés!

Le Festival international du film fantastique de Bruxelles (Brussels International Fantastic Film Festival ou BIFFF) est un festival de cinéma créé en 1983 par Annie Bozzo, Gigi Étienne, Freddy Bozzo, Georges Delmote et Guy Delmote. Les films en compétition sont des films d’horreur, des thrillers et des films de science-fiction. Le Bifff 2017 se déroulera du mardi 4 au dimanche 16 avril 2017 au Bozar (ci-dessous le teaser de l’édition 2016).

La 30ème édition de l’International Body Painting Contest se déroulera à Bruxelles – Palais des Beaux Arts, rue Ravenstein 23, 1000 Bruxelles. Débutant à 11h le dimanche 9 avril, les candidats sélectionnés réaliseront leur Body Painting sur le thème du fantastique au sens large.

Chaque Body sera vu par un jury de professionnels qui sélectionnera ainsi le gagnant à la fin du concours. Découvrez quelques-uns des plus beaux clichés de l’édition 2016 ainsi que les nouveautés 2017 et un brin d’histoire sur la peinture corporelle et ses origines. La date limite des inscriptions est normalement fixée au 10 janvier 2017. 

Nouvelle année, nouveau thème, nouveau concept: le fantastique (enfin) à l’honneur!

Après s’être étalé sur plusieurs jours depuis quelques années, le concours de Bodypainting revient à ses bases et se déroulera sur une journée unique en 2017. Finis les  »tableaux vivants » et place au thème du fantastique. On remarquera la qualité du détail de The meat shop par Cathy Grandjenette. Pour le dessin du ventre, le modèle masculin (ci-dessous) était couché sur le dos pendant près de deux heures. Un travail de longue haleine dans la minutie comme souvent dans cet art où les corps prennent vie.


Après avoir vu des La nuit étoilée de Van Gogh ou encore des Klimt à toutes les sauces depuis trois ou quatre ans, c’est avec une joie non dissimulée que l’on accueille le nouveau thème. C’est toujours Fardel qui sponsorise le concours pour les maquillages, il faudra donc s’habituer à leurs produits le jour du concours. L’an dernier, la gagnante Catherine Nicaisse a également reçu en cadeau un circuit découverte de Taïwan offert par China Airlines et Taiwan Tourism Bureau. Pour sa troisième participation au concours de bodypainting du Bifff, Amandine Fourny Makeup artist a réalisé une belle prouesse en donnant vie à Bastet, une déesse égyptienne. Elle ne gagnera pas de prix avec sa création mais se rattrapera au concours de FX Make Up en empochant le deuxième prix…

Un peu d’histoire… et retour sur le Bifff bodypainting 2016!

La peinture corporelle ou body-painting est une des premières formes d’expression plastique pratiquée par l’humanité, qui connaît une renaissance sous forme modernisée à l’époque actuelle. À l’aube de l’humanité, les humains découvrent la terre colorée, le charbon de bois, la craie, le jus des baies colorées, le sang des animaux et bien d’autres couleurs qui servent peut-être à impressionner l’ennemi, sous forme de peinture de guerre, ou de signe reconnaissance à l’intérieur d’une tribu. Cette technique de maquillage primitif a pu aussi servir de camouflage pour la chasse. Avec le tigre de Dali, Annamaria Kovacs mettait en avant l’aspect bestial de son petit ami lors du concours 2016. On remarquera néanmoins la touche féminine avec une superbe couronne de fleur et des lunettes digne des Beatles…la pin-up aux ballons avec un Mickey était venue tout droit de Toulouse, voici la page Facebook de son activité Pole Fiction Studio.

Probablement même avant que la première pierre ne soit gravée, l’homme applique ainsi des pigments sur le corps pour affirmer son identité, l’appartenance à son groupe et se situer par rapport à son entourage. Cette pratique picturale devient un instrument de transformation. Les dessins et les couleurs permettent de changer d’identité, de marquer l’entrée dans un nouvel état ou groupe social, de définir une position rituelle ou de réaffirmer l’appartenance à une communauté déterminée, ou servent tout simplement de parure. Ju Alternative Model était présente à deux reprises en 2016 et sa transformation par Anastasia Make up Artist était à chaque fois spectaculaire et sauvage…

La peinture corporelle d’aujourd’hui, telle qu’elle est de nouveau pratiquée dans les sociétés occidentales, a un but surtout ludique et ornemental. Son caractère spectaculaire en fait une activité événementielle très prisée. De plus, le côté « ni nu, ni habillé » du modèle peint permet une exposition du corps sans que cela choque la pudeur prévalant dans lesdites sociétés : on voit très fréquemment des modèles « habillés » de vêtements en trompe-l’œil. Cet aspect permet ainsi à des personnes presque entièrement nues de circuler dans des lieux publics en ne provoquant le plus souvent que des sourires amusés. Si parfois la démarche peut être uniquement esthétique, elle est parfois revendicatrice. Une superbe proposition de l’artiste Kisha make-up qui, avec son Power&Equality inspiré d’une affiche des Black Panter, illustre parfaitement cette idée …

Dans la gamme des créations déjantées, originales et uniques, subjugué par le Holy Body d’Alex Grey par Jana Van der Veken. Les couleurs, la précision, le détail… un vrai chef d’oeuvre à mes yeux… son cabinet de transformations et autres curiosités vous surprendra à n’en pas douter!

Beaucoup de talent réuni en 2016 dont Laura Galoyer Make Up Artist venue tout droit de Paris. Elle nous a plongés le temps d’un instant dans l’Egypte de Cléopâtre VII avec une superbe modèle l’incarnant à merveille…

Une autre artiste habituée du Bifff en la personne de Jémimah Raty. Sa modèle élégante au visage angélique était également de retour afin de porter un magnifique chat noir après sa perruque afro deux ans auparavant. Le chat noir, incarnation du diable en Europe pendant le Moyen Age ou encore emblème de fécondité durant la civilisation Égyptienne, était plutôt bien réussi, vous ne trouvez pas?

Enfin, last but not least, soulignons le talent et la magie de Sandrine Lahou. Présente presque quotidiennement au stand make up du Bifff depuis de nombreuses années, toujours prête à donner un conseil. La qualité de ses créations souvent colorées est toujours impressionnante et en plus, elle est super sympa!

Le site officiel du Bifff 

La page des résultats de l’édition 2016

La page d’inscription au concours 2017 

Photos de Douglas Linge

Extraits issus de Wikipédia Peinture corporelle

Le site officiel du Bifff 

Concluons cet article par une vidéo humoristique et caustique de Julien Roy – Massacre Make up. Ce participant de l’édition 2016 avait également un beau projet mais sa modèle n’a malheureusement pas souhaité qu’on diffuse ses photos. Un conseil aux modèles, évitez de poser pour un concours public si vous ne voulez pas qu’on voit le résultat ensuite. Merci à Julien pour sa sympathie et bonne m…. pour le concours 2017.

Tags from the story
Written By

"Follow the white rabbit..."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *