Black Dog, une BD noire de Götting et Loustal

Black Dog est une bande dessinée qui plonge directement celui qui la lit dans une atmosphère assez lourde et extrêmement sombre, à laquelle il ne peut échapper. Il s’agit d’un remake d’un autre album, Noir, paru aux éditions Barbier & Mathon en 2012, il y a à peine quatre ans. Pourquoi Jean-Claude Götting, auteur de ce premier album, a-t-il décidé d’écrire un scénario conservant la structure de la trame initiale, tout en changeant quelque peu le contexte et l’époque où se déroule l’histoire, et confiant à Jacques de Loustal le soin de mettre en couleur ce qui était auparavant un album en noir en blanc ?

Démarche insolite, certes… mais réussie ? Il faut reconnaître que le passage des années 1950 aux seventies permet de se plonger dans des ambiances différentes et la mise en couleur s’avère assez réussie, donnant un autre relief, une tonalité différente, à un album noir et blanc qui resplendissait pourtant par ce choix de se passer de couleurs.

Black Dog - Extrait 1Le nom de l’album, comme la couverture vous en aura donné l’indice, fait référence à un… chien noir, qui joue un rôle important dans l’histoire (on ne vous en dira pas plus). Le personnage principal, Stefan, courageux immigré polonais, mécano dans un garage, est travailleur, prêt à donner de sa personne. Lorsqu’il agit contrairement aux directives de son patron, pour aider un client et gagner un peu d’argent, il se fait virer, ce qui enclenche une suite d’événements qui transformeront à jamais sa vie : nouveaux boulots, nouvelles rencontres, nouveaux choix et dilemmes moraux,… L’histoire, construite sur un flash-back, nous fait découvrir une galerie de personnages très typés, qui se rencontrent et se confrontent, pour le meilleur et pour le pire.

Après avoir déjà réalisé ensemble l’album Pigalle 62-27, Götting (Crève Cœur, Happy Living, Le chemin des trois places,…) et Loustal, à qui l’on doit notamment Barney et la note bleue, récemment réédité, ont réalisé une BD qui s’inscrit totalement dans l’univers du roman et du cinéma noirs, en reprenant le rythme, les codes et les tics. Tous sont au rendez-vous, dans une ambiance très californienne, où les couleurs vives contrastent fortement avec la noirceur de l’histoire, ce qui la met en évidence et réussit à troubler le lecteur. Comment un cadre aussi ensoleillé peut-il si bien accueillir une histoire aussi sombre ?

Black Dog - Extrait 2Si Black Dog n’est pas d’une originalité débordante, d’autant plus qu’il s’agit d’un remake, il est d’une efficacité redoutable et propose une ambiance singulière très réussie. Amateurs du genre ou curieux, n’hésitez pas à vous y plonger !

Black Dog, de Jean-Claude Götting et Loustal, Casterman, 90 p., 18 €. ISBN : 9782203096233.

Tags from the story
Written By

Je n'aime pas parler de moi. Ce qui ne devrait pas être un problème vu que c'est peu probable que vous vouliez lire sur ce sujet. Par contre, j'aime bien écrire sur tout ce qui suscite ma curiosité, m'amuse ou m'interpelle. Parfois aussi les trucs que j'aime pas, pour vous mettre en garde, ou vous effrayer. Dur à dire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *