Blue Elephant

Lorsqu’on est en mal de soleil, manger thaïlandais reste un des meilleurs remèdes. Une cuisine exotique, des beaux fruits et des légumes artistiquement coupés, des saveurs ensoleillées et des épices à réveiller un mort.

Et quel Thaïlandais est plus connu que le Blue Elephant? Une carte « impressionnemment  » longue et diversifiée nous proposant moult entrées, de jolies salades, quelques soupes ainsi que différents plats (volaille, viande ou poissons et crustacés, c’est au choix). Le coriandre, le curry, la citronnelle et la noix de coco y sont joyeusement à l’honneur pour le plus grand bonheur des amateurs. Outre cela, des cocktails originaux, du jus de jeune coco (et vous avez même droit à manger la noix de coco après!) mais aussi un menu royal contenant des échantillons de 5 entrées et de 5 plats différents avec zakouski et dessert compris!

Bref, c’est Byzance! (enfin, Bangkok). Et comme dans tous les lieux réputés et prospères, rien n’est donné. De 10 à 20 euros pour les entrées, de 20 à 30 pour les plats et 50 euros pour le menu, il serait présomptueux de penser s’en tirer avec moins de 100 euros pour deux. Et à ce prix-là, on est en droit d’attendre un service impeccable, n’est-ce pas? Et pourtant…

Parce que même lorsque la nourriture est bonne et que le serveur est très gentil, on aime en avoir pour son argent. Et un manque d’efficacité et une attente un peu trop longue suffisent à dévaloriser la meilleure table… Dommage!

Blue Elephant
1120 Chaussée de Waterloo – 1180 Bruxelles

Tags from the story
Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *