Callens Café

C’est dans cette grande tour à deux pas de la Cambre que se cache ce restaurant/café au nom relativement simple de Callens Café. Une carte variée et accessible à toutes les bourses (les prix variant généralement entre 8 et 25 euros) est certainement leur atout principal. Restauration rapide avec des hamburgers, des sashimis et des brochettes de poulet et un panel d’entrées, de plats et de desserts proposant une cuisine européenne légèrement « asiatisante ». Tout le monde peut donc trouver son bonheur car pâtes, viandes, poissons et salades sont au menu!

En outre, le goût est généralement à la hauteur de la présentation et les portions honorables. Il faut, certes, débourser plus de 20 euros pour le steak ou le poisson, mais soyons francs, il est de plus en plus rare de trouver des prix plus démocratiques en la matière, surtout dans ce quartier… Le service est relativement bon. Pas des plus rapides ou très personnalisé, certes, mais vu la taille de l’établissement, il aurait été idiot d’en attendre plus. Non, vraiment. Un peu alarmées aux vues de certaines critiques négatives, nous fûmes, de manière générale, agréablement surprises.

Il y a pourtant un aspect négatif à cet établissement… Si vous cherchez un coin intimiste où fêter une occasion spéciale ou célébrer d’émouvantes retrouvailles, le Callens Café n’est pas votre restaurant. Non, car l’acoustique est tout bonnement détestable. Un brouhaha incessant vous enveloppe dans une sorte de brouillard auditif duquel vous ne pouvez sortir qu’en vous égosillant pour vous faire vainement entendre par votre voisin de table.

Bref, cela ne rend certes pas le Callens Café infréquentable. Et comme tout est relatif, les uns loueront l’ambiance qui s’en dégage lorsque les autres récrimineront la cacophonie ambiante. Mais comme il vaut mieux prévenir que guérir… Migraineux, prévoyez votre anti-douleur; timides et voix faibles, ressortez votre porte-voix ou choisissez un autre café!

Callens Café
480 avenue Louise – 1050 Bruxelles

Tags from the story
Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *