Cendrillon

Magique… C’est le cas de le dire!Premièrement car il s’agit d’un conte de fée, deuxièmement parce que la technologie et les jeux d’ambiances et de lumières nous en mettent plein les yeux.Plus qu’une adaptation, je parlerais de réappropriation. Joël Pommerat – qui n’en est pas à son coup d’essais puisqu’il s’était déjà attaqué au Petit Chaperon Rouge et à Pinocchio – nous livre une version très actuelle, moderne et visuelle (en fait, sa version) de ce conte bien connu qu’est Cendrillon.

Sandra (ou Cendrier selon les moments), comme il l’a nommée, est ici une gamine paumée qui, tentant de comprendre les derniers mots de sa mère mourante, plonge dans une forme de psychose. Elle est dingue, à l’affut du temps qui passe et qu’elle pense devoir utiliser à penser à la défunte afin de la maintenir présente. Elle est masochiste, acceptant, presque désirant, le triste et laborieux sort que lui réserve sa nouvelle mère (une hystérique, égocentrique, matérialiste gueulante). C’est triste et pathétique mais tellement drôle et poétique en même temps…

Le jeu de décor est tout simplement époustouflant. Simple d’apparence, il se transforme, évolue de scène en scène avec une rapidité déconcertante. La vidéo est utilisée afin de donner une nouvelle dimension à la scène, la rendant spectaculaire. On oscille entre des passages narrés très contemporains (alliant le son et le geste, nous caressant à la fois le regard et l’ouïe) et des moments joués sans jamais être surjoués.

J’aimerais pouvoir vous dire de courir voir cette pièce, mais elle est déjà complète chaque jour, preuve indéniable de qualité.

Donc, je suggère qu’on prie nos marraine fées afin d’avoir quelques représentations supplémentaires. Qui sait?

Du 27/11 au 31/12/2012 au Théâtre National, 111-115 Boulevard Emile Jacqmain à 1000 Bruxelles. Les prix oscillent entre 10 et 19 €.

De & Mise en scène : Joël Pommerat

Avec: Alfredo Cañavate, Noémie Carcaud, Caroline Donnelly, Catherine Mestoussis, Deborah Rouach et Marcella

Plus d’informations sur le site du Théâtre National.

Roxane.

Tags from the story
,
Written By

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *