C’était mieux avant – Stéphane Ribeiro

C’était mieux avant, de Stéphane Ribeiro, se lit comme du petit-lait et se dévore comme une énorme madeleine de Proust; chaque citation te rappelle quelque chose, en tout cas si tu as plus de 30 ans ! Comme écrit sur la couverture, c’était mieux avant, ce sont 500 bonnes raisons de regretter d’avoir plus de 30 ans… ou pas ! Et à lire toutes ces belles nostalgies, je dois dire que je penche pour le ou pas ! Y a pas à dire, nous, les (presque) vieux, on a eu une jeunesse plutôt sympa et on a une seule envie : expliquer à nos enfants chaque anecdote de ce petit livre jaune qui se trimbale partout telle une bible de la bonne humeur !

« Avant, les filles étaient toutes amoureuses d’Albator »… Mamaaaaan, c’est qui Albator? Alors, Albator, ma chérie, c’était le plus beau héros de l’espace, trop beau avec son bandeau sur l’oeil, sa mèche au vent, sa cape rouge et son cuir moulant !

« Avant, il y avait la mire à la télé.  Et on la regardait »… Mamaaaaan, c’est quoi, la mire? Alors, la mire, mon coeur, c’est un truc tout gris qui fait bzgrzbzgzrzb et qui est très délassant !

« Avant, on ne pensait pas que les Burger King pourraient nous manquer un jour » … Bon, ça, ils connaissent parce qu’on s’en gave à chaque fois qu’on traverse l’océan.

mieux3-1024x768

« Avant, Yannick Noah ne chantait pas »… Ha bon? Mais il faisait quoi alors avant, maman? Euh… il essayait de jouer au tennis!

mieux2

 

mieux5

Sincèrement, je te le conseille vraiment, ce bouquin ! Il coûte trois fois rien (9,95€) et pour (se) faire un petit cadeau, il est top!

Plus d’infos sur Éditions First.

Tags from the story
Written By

Blogueuse bruxelloise touche-à-tout (oui, ma vie se résume en 3 petits mots... ou presque ;)), je te parle de livres & movies, de lifestyle & beauty, de food & gastronomy, de baby & kids, de nice places to be & to go, tout ça et bien + encore !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *