Check-point – Jean-Christophe Rufin

Check-point est le dernier livre de Jean-Christophe Rufin, paru chez Gallimard en 2015 (aussi en version audio) et fin 2016 en version poche chez Folio. Toujours aussi inspiré, l’auteur puise comme souvent son inspiration dans ses vies passées pour donner forme à un roman dont l’intrigue se déroule il y a vingt ans, au cœur des Balkans en guerre. Celui qui fut médecin, humanitaire, actif sur le terrain dans diverses missions, puis vice-président de Médecins sans frontières et président d’Action contre la faim, avant de devenir Ambassadeur de France pendant quelques années, a pourtant publié son premier roman dès 1997, L’Abyssin, chez Gallimard déjà.

Check-point raconte l’épopée de cinq professionnels (ou plutôt intermittents ?) de l’humanitaire qui conduisent des vivres, des vêtements et des médicaments depuis Lyon vers la Bosnie, à bord de deux camions  manifestement à bout de souffle. Les personnages se relaient derrière les deux volants, sur des routes cahoteuses, voire périlleuses. Maud, à peine 21 ans, se cherche et a laissé des études de droit derrière elle, leur préférant l’aventure et souhaitant faire la différence. Lionel, le jeune chef de mission, est pourtant déjà un humanitaire de carrière, qui manifeste un besoin démesuré de reconnaissance et cherche tout particulièrement le regard de Maud. Vauthier, assez discret et mystérieux, est ronchon et peu ouvert à ses camarades de voyage, mais ses compétences (limitées) en mécanique rendent sa présence bien utile. Quant à Marc et Alex, ils forment un duo d’anciens militaires, ayant connu la Bosnie comme Casques bleus et désireux d’y retourner pour aider vraiment et s’impliquer… mais jusqu’à quel point et à quel prix ?

C’est sans doute au roman Le Parfum d’Adam, paru en 2007, que ce nouveau livre de Rufin fait le plus penser. Dans ce récit qui tenait en partie du roman d’espionnage, il mettait en avant la lutte d’écologistes extrémistes, leur passion et leurs dérives. Outre la thématique, qui renvoie à une critique de l’humanitaire, des grandes causes et de ce qui y amène ceux qui s’y frottent, on retrouve ainsi dans ces deux romans un personnage féminin principal traversant dans sa vie une période de turbulences, en quête de soi, influençable, mais aussi surprenante, à même de se dépasser et de se révéler. Par contre, là où Le Parfum d’Adam transportait le lecteur à travers le monde, Check-point, bien qu’il le fasse traverser une région en guerre, compose un subtil mélange entre le huis-clos et road movie, où les deux camions de ce petit convoi humanitaire occupent une place centrale, malgré un décor mouvant.

Au milieu d’un pays déchiré, les cinq personnages apportent leurs motivations, leurs aspirations et leurs doutes, moins purs qu’on pourrait l’imaginer à priori. Arriveront-ils à s’entendre par-delà leurs différences et malgré, pour certains, des agendas cachés, sans risquer leur vie sur la route et lors des innombrables passages de frontières et autres check-points tenus différents groupes armés ?

Ce véritable thriller est mené de main de maître par Rufin qui impose le rythme tout en construisant minutieusement l’épaisseur des personnages. Dans un décor abîmé dont les descriptions permettent d’imaginer l’horreur, le lecteur découvre pas à pas que les apparences sont souvent trompeuses et se laisse ainsi guider entre les turpitudes de l’humain, ses plus sombres secrets et ses moments de félicité. En 2017, l’auteur devrait publier deux nouveaux romans, toujours chez Gallimard, Le Pendu de Conakry et L’Histoire du roi Zibeline, que l’on attend avec impatience !

Check-point, de Jean-Christophe Rufin, Folio, 416 p., 7,70 €. ISBN : 9782070468973. Aussi disponible en grand format et en livre audio.

Tags from the story
,
Written By

Je n'aime pas parler de moi. Ce qui ne devrait pas être un problème vu que c'est peu probable que vous vouliez lire sur ce sujet. Par contre, j'aime bien écrire sur tout ce qui suscite ma curiosité, m'amuse ou m'interpelle. Parfois aussi les trucs que j'aime pas, pour vous mettre en garde, ou vous effrayer. Dur à dire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *