Chez Alexandre

Ce restaurant situé à quelques pas de la place Rouppe fut l’endroit qui a valu à Alexandre Dionisio sa première étoile. Mais depuis que celui-ci a pris son envol pour de plus hautes sphères ( disons le 23ème étage de la IT-Tower), c’est une femme qui officie en cuisine maintenant. Isabelle Arpin complète donc, avec Anca Petrescu (sommelière et propriétaire des lieux) le duo féminin qui se cache derrière cet éponyme masculin bien connu de la capitale.

ChezAlexandreBoeuf

Il y a peu, j’ai eu le plaisir de profiter d’une offre de ‘La Fourchette ‘ qui me donnait droit à un lunch découverte dans un restaurant gastronomique. Vu le récent changement en cuisine, c’était l’occassion parfaite d’y aller! C’est donc sans aucun a priori que je m’y retrouve en bonne compagnie un vendredi midi. C’est Anca qui nous accueille alors que nous nous installons près de la fenêtre. Notre menu se déclinera en trois mises-en-bouches, suivi de trois plats et en accompagnement, un verre de Riesling ( Jean-Louis et Fabienne Mann, Chemin des Pierres ) juste parfait.

N’aimant pas les coquillages et les crustacés, je reçois des mises-en-bouches légèrement adaptées. Mention spéciale pour le foie gras poêlé accompagné de sa déclinaison de topinambours (présentée en trois structures ; en crème, croquant et en brunoise crue). Juste divin!  De l’autre côté de la table, ma convive se régale aussi. On est heureuses.

ChezAlexandreEntree

Le pain vient à table, on se prépare à avoir nos plats. Ici, c’est le tour du monde assuré tellement chaque plat a sa propre identité, ses propres saveurs. On commencera par une poitrine de porc laquée accompagnée d’un tartare de gambas aux notes asiatiques. Sur l’assiette, une petite gelée de Tom Kah Kai vraiment forte en goût. Un délice. Le menu continue crescendo alors qu’on nous sert le suprême de pigeonneau aux saveurs orientales qui est juste à tomber. Un loempia aux dattes et aux abricots, accompagné d’un jus de pigeonneau caramelisé à la fleur d’oranger. Top! Seule note mineure du repas, le plat principal qui s’efface comparé aux deux plats précédents.

ChezAlexandrePigeonau

Pour terminer notre lunch, on a le choix entre deux desserts. Ma convive se laisse tenter par la version chocolat alors que je prend celle aux agrumes. Je me régale de cette petite crème aux agrumes (orange, pamplemousse, citron Kalamansi) qui est agrémentée d’un sorbet au gingembre confit et de meringue au romarin. Par-fait pour cloturer ce lunch! On nous gâtera encore un peu plus avec les mignardises (dont un melo cake au dulce de leche trop trop bon) avant de devoir filer.

ChezAlexandreDessert

Tout au long du repas, on retrouvera la signature d’Isabelle Arpin influencée par ses origines espagnoles et égyptiennes. On découvre une cuisine fine, féminine mais pas que! Finalement, qui a dit qu’il fallait un homme pour former un duo imparable?

ChezAlexandreTartare

Chez AlexandreRestaurant Gastronomique 

Ouvert du mardi au samedi
164 Rue du Midi, 1000 Bruxelles

 

Tags from the story
Written By

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *