Christophe Licoppe – Etretat, France. Janvier 2011

Indéniablement un jeune homme qui étonne. Voilà ce qu’est Christophe Licoppe du haut de ses 24 printemps (presqu’un quart de siècle, d’ailleurs! Bientôt un papy!). Photographe belge travaillant en tant qu’indépendant mais aussi pour Photonews et ayant récemment créé sa propre entreprise Befocus, ce garçon a l’air de savoir ce qu’il veut. Ayant déjà un livre de photographie à son actif découlant de sa grande exposition au doux nom de « Bruxelles la nuit vue des toits » qui a fait l’unanimité dans la presse, il semblerait qu’il travaille à un nouveau projet…
Nous voici ici face à une photographie plongeant sur un paysage extatique: la mer turquoise et sa douce écume, son ciel bleu, légèrement couvert, augurant une jolie journée d’été ajourée par les nuages et rafraichie par la brise maritime, une perfection climatique à l’état pur… Mais plus encore. Un jeu très subtil entre ruralité et urbanisme à l’antagonisme estompé par les vestiges d’une époque passée nous séduit au moins tout autant que les couleurs aux tons légèrement surexposés offrant un effet visuel irréel, presque féérique. Cerise sur le gâteau: la nue elliptique et toute la volupté et la douceur qui s’en dégage telle une barbe-à-(petit)papa(noël) divine.
Pas la peine d’épiloguer: cet été, irait-on faire un tour à Etretat?
Tags from the story
Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *