Clochette au pays des Merveilles

La couverture de cette bande dessinée est jolie, voilà la raison qui m’a poussée à la saisir entre mes mains. Une petite fée mutine, un dessin clair et net comme je les aime, et de belles couleurs chatoyantes. Je n’en demande pas plus!

Et puis le titre m’a plu aussi, Clochette au pays des Merveilles. C’est prometteur : Neverland versus le pays des merveilles, le monde des rêves versus le monde de la fantaisie et des fous. Moi qui suis une grande fan de contes, je suis impatiente de dévorer cette BD fantastique.

Après une heure sympathique passée en compagnie de Clochette et de ses amis, je vous livre ma première critique bande dessinée. Ne vous attendez donc pas à une analyse développée et poussée de cette œuvre. Non, je vous transmettrai simplement mon ressenti et mon feeling.

Il est vrai que j’aime lire des BD, plutôt comme passe-temps en vue de me vider la tête. Et Clochette y est parvenue. Les dessins m’ont enthousiasmée. Crisse, le scénariste et dessinateur, aime les héroïnes sexy et les mondes de légende. Fred Besson, coloriste, s’est associé à lui pour donner un look ‘cartoony’ à la BD, effet réussi!

Pour ce qui est de l’histoire, je suis un peu déçue. Il n’y a pas de grande surprise… En tout cas, le début me semble un peu naïf et prévisible. Les personnages incontournables d’Alice au pays des Merveilles y sont bel et bien présents, avec cependant une touche plus moderne pour les dessins. J’aime par contre le moment où les frontières des mondes viennent à s’ouvrir, et que l’on se retrouve dans un autre univers. Je n’en dirai pas plus, mais cette fin peut nous laisser présager une suite… pleine de beaux dessins magiques.

Une nuit à Londres, Clochette croit voir Peter Pan se réfugier dans une vieille librairie. Elle y entre à son tour, mais pas de Peter… Caché, le vieux libraire acariâtre l’observe, puis veut la chasser. Il prend un livre sur le présentoir et le referme sur la fée. Le livre n’est autre qu’Alice au pays des Merveilles… Voici Clochette projetée dans ce monde de doux dingues, où sa magie ne fonctionne pas. Seule Alice, qui vient aussi d’un autre monde, pourra l’aider…

J’ai aussi beaucoup apprécié la dernière partie de la bande dessinée. Cette annexe évoque des souvenirs entre le scénariste et le coloriste. Ils nous racontent comment ce projet a émergé et comment les mondes d’Alice et de Clochette se sont rencontrés.

Clochette au pays des Merveilles, tome 1, 64 pages, aux éditions Le Lombard, Hors Collection Le Lombard, est sorti le 26 septembre. Crisse et Pena. Prix : 10,60€.

Tags from the story
Written By

Le monde est petit, c'est pourquoi j'ai décidé d'en faire le tour! Le voyage, c'est aussi à travers les films, les livres, le théâtre, la nourriture et les découvertes en tout genre. Curieuse de nature, j'ai un vif intérêt pour l'art et la culture. Je visite régulièrement des expositions, salles de théâtre et de cinéma en quête de découvertes. Avide de lecture et gourmande de nature (dans les deux sens du terme), tous les moyens sont bons pour m'évader!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *