Cocktail Scène – Brussels

Alors qu’en Flandre la scène cocktail est bien présente, ici à Bruxelles cela commence fameusement à bouger, surtout ces derniers mois. Pas de honte à avoir donc envers nos voisins néerlandophones, car on retrouve quelques petites perles disséminées à travers la capitale. Tout d’abord, il y a Hortense… Clairement, ma passion pour les cocktails a commencé là-bas. J’avais déjà écrit un article sur Matthieu Chaumont il y a quelques semaines, un autre suivra probablement maintenant qu’ils ont déménagé et que le nouvel Hortense proposera aussi une collaboration food avec Nicolas Decloedt du Humus Botanical (cela commence ce samedi d’ailleurs!). Ici, je parlerai plutôt des autres bars (nouveaux et moins nouveaux) de Bruxelles où il fait bon de siroter un petit cocktail en début (ou même en fin) de soirée… Alors, lequel choisir pour ce soir?

Les petits derniers arrivés …

lib_bar_bruxelles

LIB – Life Is Beautiful

Avant de s’installer de façon permanente dans le quartier Dansaert, LIB était un concept de bar nomade créé début 2015 et qui changeait chaque mois de ‘venue’. Depuis cet été, on a le plaisir de découvrir Harouna et Karoline dans leur endroit à eux. Lui, barman depuis l’âge de 17 ans, prépare les cocktails alors qu’elle s’occupe de la salle (et des fingerfood dont un étonnant dukkah à la pistache!). A côté d’une petite carte remplie de classiques, il y a le mur de suggestions…. Et là, la liste donne clairement envie. On se laisse d’abord tenter par un pisco sour revisité aux agrumes (clémentines et kumquat) ainsi qu’un tiki maison. Les cocktails sont d’une justesse plus qu’agréable à siroter… Difficile de ne pas résister à une autre tournée… Je ne sais plus exactement ce qu’il y avait dedans, mais notre deuxième cocktail était tout aussi plaisant que le premier. Bref, le LIB se trouve dans mon top trois!

alice_bar_bruxelles

Alice

Situé juste au dessus du restaurant Rouge Tomate sur l’avenue Louise, Alice est un bar aux multiples charmes qui a tout pour plaire. Ouvert il y a peu (quelques semaines avant le Vertigo), le lieu est des plus envoûtant grâce à la magnifique mise-en-scène des différentes salles, baignant dans une décoration raffinée. Un certain jeu de clair/obscur délimite le salon lumineux (où se trouve le piano et qui accueille chaque mardi des concerts acoustiques) du bar aux lumières tamisées et aux boiseries foncées. On s’installe à deux au bar, je me sens limite ‘underdressed’ tellement cet endroit dégage une certaine aura de luxe et de plaisance. La carte reflète le lieu, pas de chichi et de bons alcools. Un des cocktails me tente énormément, le belle hélène… Et à la première gorgée, c’est exactement ce goût que je retrouve en bouche. Subtil mélange de rum, d’un sirop de poire et de poudre de cacao.. Les cocktails jouent sur les sensations en bouche ainsi que sur l’odorat (cette poudre de cacao sur mon premier cocktail, un spray à la fleur d’oranger sur le second). Alice pourrait bien remplacer l’ancien Hortense (question lieu pas niveau cocktail, faut pas déconner non plus ).

vertigo_bar_bruxelles

Vertigo

Le vrai petit dernier, c’est le Vertigo.. Ce petit bar, où il fait bon de boire et manger, se cache scrupuleusement dans la rue Rollebeek au Sablon (cette fameuse rue cache bien de bonnes choses). Je suis passée devant, je l’ai raté, je suis repassée devant et révélation… Au fond d’un couloir, une petite cour et l’entrée vers le bar. Un joli feu ouvert où crépitent des bûches et dont l’odeur embaume le lieu entier. Fin de soirée, je bois un dernier verre en rentrant. Ici derrière le bar, on retrouve Alexis Mosselmans, ancien du Stoefer qui officiait encore avant les vacances au Jalousy, ce speak-easy où l’entrée ne vous était accordée que si vous aviez le fameux mot de passe ( d’ailleurs, on se demande bien quand celui-ci réouvrira…). La carte est assez prometteuse, je me laisse tenter par l’Alpha Dog à base de Mezcal, wasabi, citron vert et citronnelle. L’ensemble est agréable, bien balancé même si je regrette de ne relever ni les touches de wasabi ni la citronnelle. A retenter, car la carte me fait vraiment envie..

Mais sinon il y a aussi …

stoefer_bar_brussels

Le Stoefer

Loin du style un peu ‘snob’ de la place du Chatelain, il y a le Stoefer. Après un petit passage au marché du mercredi, j’aime bien y boire un petit verre.. Alors qu’Alexis Mosselmans s’y est formé avant de partir pour le Jalousy, on retrouve maintenant Karim Brittel derrière le bar (à deux, ils étaient d’ailleurs les seuls bartenders francophones – représentant Bruxelles – au World Class de Diageo cette année). Les cocktails se basent ici sur trois piliers: la technique de préparation, la décoration du cocktail et la dégustation. Et c’est clairement ça quand on commande un verre. Enroulage de tranches de concombre en mode acrobatique, fumage de toutes choses, … Ça met de l’ambiance! J’ai particulièrement aimé le Cosmopolitan Rose Bld, qui comme son nom l’indique est un cosmo revisité à la rose. A mon avis, aussi le bar le moins cher dans ma sélection. On y sert désormais des brunchs le dimanche!

lapharmacieanglaise_bar_bruxelles

La Pharmacie Anglaise

Au départ, La Pharmacie Anglaise était un bar éphémère lancé par Hendricks. Le lieu avait été mis-en-scène par Max Colombie, le chanteur du groupe belge ‘Oscar and the Wolf’, plongeant le tout dans un décor de cabinet de curiosité surréaliste. D’ailleurs, j’ai eu le malheur d’ouvrir un des livres traînant sur place à ma dernière visite, je vous en épargne le sujet… Finalement, après l’événement, le bar est resté ouvert. J’avais un avis un peu mitigé sur les cocktails, ayant parfois eu de bonnes choses et parfois de moins bonnes choses. Je pense que depuis qu’Herbert Brito a repris le bar, on est sur la bonne voie. Chimiste de formation, il développe une méthode empirique pour créer des cocktails ; il faut tester, tester et encore tester en changeant constamment toutes les bases jusqu’à obtenir la bonne recette. J’y ai gouté l’Apple Betty ainsi que le Vegan Sour. Le premier à base de rhum avec des notes de pommes et de cannelle, le deuxième de whisky et de sirop d’érable ainsi que de lapsong fumé (une combinaison très intéressante).. Deux cocktails tout à fait différents, mais tellement plaisants. La Pharmacie ouvre une ‘nouvelle’ salle au sous-sol, la chambre secrète du pharmacien, à l’abris des regards…

greenlab_bar_bruxelles

Le Green Lab

Même si La Pharmacie Anglaise tient la palme de la plus jolie mise-en-scène, le décor steampunk du Green Lab n’est pas mal non plus. Ambiance ‘usine’, métal brute, lumière verte,… C’est un peu froid quand on est seul dans le bar, mais on passe vite outre après quelques cocktails. J’avoue, cela fait déjà un petit temps que je n’y suis plus allée, mais  je me souviens avoir bu un Purple Cosmo assez agréable) mais d’après mes sources, Pierre Millour y ferait du bon travail…

Puis n’oublions pas …

Il ne faut pas nécessairement aller dans un bar pour boire des cocktails… Ah non? Il y a les after work tels que le Work-A-Tonic à The Hotel ou les Pretentious Mondays du Cospaia, juste en face… En parlant du The Hotel, on a tendance à oublier que certains grands hôtels de la capitale ont aussi leur propre bar comme le Twelve du Thon Hotel EU ou celui du Steigenberger (j’ai aussi tenté le Dominican mais c’était plutôt bof  même si le cadre est très joli ). Sinon il reste aussi l’option ‘au restaurant’, comme au Yichan où il parapit que leurs cocktails en valent vraiment la peine!

Qui l’eut cru ? Au final, Bruxelles n’a pas fini de nous étonner en nous proposant plein de chouettes endroits où boire des cocktails bien sympa !

NB: Les photos avec une petite * dans le coin droit ont été empruntées aux pages Facebook de chaque lieu

Article initialement publié sur Broccolicious

Tags from the story
Written By

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *