Colours of Brussels

Colours of Brussels est une initiative du collectif « Voir et Dire Bruxelles ». Mais qu’est-ce donc? Voir et Dire Bruxelles est le fruit de l’association de plusieurs ASBL (ARAU, Arkadia, Itinéraires, Le Bus Bavard et Pro Velo) qui ont toutes un intérêt commun depuis dix ans: faire découvrir Bruxelles sous toutes ses coutures! Et on peut les comprendre, après tout, Bruxelles est assurément une des plus belles villes du monde… Si, si!Des visites guidées de Bruxelles? Rien de très original me direz-vous. Sauf qu’à côté des visites classiques de Bruxelles (telles que Colours of Brussels), Voir et Dire Bruxelles offre des visites à thème d’avril à décembre. Ces visites sont donc ciblées sur un sujet précis tel que le chocolat, l’art nouveau, les vitraux d’église, les bières et j’en passe. Les visites sont donc variées, bilingues (anglais/français) et se font aussi bien à pied, en bus ou à vélo!Pour ma part, j’ai suivi « Colours of Brussels » que l’on pourrait décrire comme un tour de Bruxelles assez classique. Ce type de visite, commencée au mois de juin, prend fin le 30 septembre alors si elle vous tente, ne perdez pas de temps !

Remise en contexte: 18 septembre. 10h30. Froid. Pluie. Glaglagla. Me voilà au B.I.P pour commencer la visite. « On aurait pu prendre un autre jour pour la visite » marmonne ma mère. Pas vraiment un temps pour visiter la ville? Au contraire, la capitale se visite par tous les temps! Foi de Bruxelloise!

Philippe, notre guide, arrive et nous demande : – D’où êtes-vous ?
– Hé bien… De Bruxelles.
– Ah! Mais alors, vous connaissez déjà la ville! Vous voulez qu’on se concentre sur un thème en particulier?
– Non, j’ai encore des choses à découvrir. Surprenez-moi!

Nous commençons donc la visite par le Coudenberg où le guide nous initie à l’histoire primitive de Bruxelles qui en a vu passer du monde au fil des siècles: Autrichiens, Espagnols ou Hollandais ont tous laissé des traces de leur passage. Puis, nous nous penchons un instant sur l’histoire religieuse de la ville avec l’église du Grand Sablon. Pour les petits curieux, sachez que les colonnes de cet édifice gothique sont décorées de… feuilles de choux! On est belge ou on ne l’est pas…

Ensuite, nous descendons vers le centre historique de la capitale en passant par le quartier chic des antiquaires et nous arrêtons devant le vestige de la première muraille de Bruxelles. Trop d’histoire? Qu’à cela ne tienne! Nous continuons donc avec le parcours BD de la ville qui est décorée par plus de 40 fresques originales (et non des copies d’albums). De quoi passer une journée entière à les chercher à travers la capitale.

Nous poursuivons avec le quartier « Saint-Jacques » qui accueillait autrefois les pèlerins en route vers Compostelle. « Vous savez, Bruxelles a toujours été une ville accueillante et ce, par tous les temps ». Tout en regardant la jolie conque dorée au sol, je confirme ses propos.

Nous terminons notre tour par le très branché quartier Saint-Géry: son ancien marché, ses restaurants, ses bars et ses coins plus calmes où l’on peut apercevoir l’ancien emplacement de la Senne désormais cachée sous les pavés. Philippe nous laisse, il doit faire une autre visite à quelques pas d’ici et nous laisse rêveuses en face de la Bourse

Que dire, donc? Cette visite fut fort intéressante, même pour une Bruxelloise comme moi. Par la richesse de son histoire, Bruxelles ne cesse de nous surprendre. Une statue, une façade, une tour, une brique, un pavé; le moindre détail peut cacher des trésors. Et si ces derniers nous échappent en temps normal, impossible de les rater avec l’aide du guide.

De plus, Bruxelles, par sa taille « humaine » est tout à fait adaptée pour la visiter à pied ou à vélo. En 1h30, nous avons parcouru le haut de la ville comme son bas sans pour autant marcher au pas de course! Bref, qu’il pleuve, qu’il vente, qu’il neige, suivez le guide et allez (re)découvrir Bruxelles la Belle !

Pour plus d’information, je vous conseille de faire un petit tour sur le site de Voir et Dire Bruxelles!

Tags from the story
Written By

Laura, 28 ans, 1m55. Titulaire d'un diplôme loufoque : Sciences des religions et de la laïcité. Ecrit des articles non moins loufoques pour Culture Remains. Nourrit une passion pour M.I.A, le Théâtre de Poche, son chat, Edgar Allan Poe et les plantes carnivores. A toutes fins utiles, sachez qu'elle est très facilement corruptible si on lui offre à boire et à manger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *