Concerto pour deux clowns – Théâtre 140

Retour sur cette pièce qui s’est déroulée du 27/11 au 30/11 au Théâtre 140.

Il n’est pas rare d’apprendre que certaines personnes ont peur des clowns. Leur visage grimé, leurs vêtements démesurés et surtout leur nez inapproprié suscite parfois plus d’angoisse que de rires. Au théâtre 140, ce Concerto pour deux clowns qui se jouait fin novembre était certainement l’occasion de revoir son jugement.

Découvert au Festival d’Avignon, Julia Moa Caprez et Igor Sellem forment « Les rois Vagabons », un duo de « nouveaux » clowns à la fois poètes, mimes, acrobates, et surtout musiciens !

Bien loin du sempiternel clown à la farce aux dépens de son partenaire, des tartes à la crème ou autre fleur à pétard, le duo propose un numéro à la fois très technique et plein de poésie, empreint de subtilité et de grâce. Et d’humour bien sûr ! Elégante, raffinée, tête enfarinée et perruque poudrée des nobles d’autrefois, elle est en parfaite opposition avec ce petit rabougri, maladroit et bourru. Comme de bien entendu, ce seront les malentendus et les situations cocasses, engendrées par leurs différences, qui nous feront rire.

Elle, Julia Moa Caprez, est violoniste de formation classique et acrobate, ayant joué dans les plus grandes villes. Lui, Igor Sellem, est trompettiste et a escaladé les plus grands sommets du monde. En ressort un tandem capable de jouer les plus grands airs, de Vivaldi à Bach et Ravel, en toute circonstance : la tête en bas, en pirouette ou bien perchés sur une malle en déséquilibre ! Les deux clowns nous entraînent dans leurs histoires et leurs délires, en passant avec une virtuosité déconcertante d’un support à l’autre : voilà qu’une malle se transforme en Titanic, qu’un spectateur est appelé à la rescousse pour plonger récupérer le tuba malencontreusement « oublié » au fond des océans, que les ballots de paille se transforment en îles. Tout est prétexte au jeu et au rire, même les moments plus tendres, où il est question d’amour, où elle joue à la belle et lui au courtisan.

Rois

Ce qui frappe sans doute le plus, c’est la créativité de ces deux drôles de poètes : des costumes, au décor, à la mise en scène, tout est pensé au millimètre, chaque élément est utilisé à son maximum et souvent de manière inattendue. Les costumes se transforment de façon surprenante au fil du spectacle, les éléments du décor sont utilisés à contre-emploi : l’inventivité du duo laisse le spectateur étonné et surpris.

Au cours de l’heure que dure le spectacle, les comédiens partagent leur énergie, leur enthousiasme, leur dynamisme et se donnent sans compter. Le résultat est un spectacle haut en couleur, savant équilibre entre concert, mime, farce, poésie et acrobaties. Un véritable régal, à ne pas rater lors de leur prochain passage dans le plat pays !

 

Concerto pour 2 clowns

Conception et interprétation : Julia Moa Caprez et Igor Sellem

Tarifs : de 8€ à 18€ & Article 27

Durée : 1h10

Une création de la compagnie Les Rois Vagabonds

Tags from the story
Written By

Curieuse, spontanée, enthousiaste et exigeante, j'aime aller au théâtre et j'aime raconter ce que j'y vois, que j'ai aimé ou pas!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *