Courts Mais Trash: le festival de cinéma alternatif de janvier!

Pour sa onzième édition, Courts Mais Trash propose une fois de plus une programmation pointue de films alternatifs venus du monde entier. Le festival se tiendra du mercredi 13 au samedi 16 janvier 2016. Si le concept ne date pas d’hier, on constate que la qualité du cinéma auto-produit est en évolution constante et que le festival gagne en qualité d’année en année. De nombreuses pépites seront à nouveau à découvrir dans la salle obscure des Riches-Claires à Bruxelles (juste à côté du Booze and Blues).

Courtmaistrash003

Courts Mais Trash… oui mais pourquoi!?

« Trash n’est pas pris que dans le sens provocant, choquant mais également alternatif, politique, cheap, décalé… Expérimental, animation, clip, docu, tous les genres sont explorés. Un film ne doit pas être forcément trash pour être diffusé, il doit être en marge du courant conventionnel et offrir de l’intérêt à la personne qui le regarde », nous explique l’équipe du festival.

Si l’objectif est de donner une visibilité à des jeunes talents belges qui se sont auto-produits, des collaborations ont été mises en place au cours du temps. L’an dernier, le Bifff a d’ailleurs décidé d’organiser une soirée Courts Mais Trash dans sa programmation nocturne. Une asbl s’est créée sous le nom de Born2BeCheap et le projet n’est pas prêt de s’arrêter. Il va même évoluer d’ici à la prochaine édition en 2017, mais nous ne vous en dirons pas plus pour l’instant…

Court Mais Trash 2016: quoi au programme?

La séance d’ouverture « Chronique Courtisane » de Géraldine Jonckers  ouvrira le bal le mercredi 13 janvier: « Dédée exerce le métier de prostituée depuis plus de 40 ans. À la vitrine de sa carrée, 7 jours sur 7, elle attend le client… Mais la maison où elle travaille est mise en vente. Alors qu’elle va bientôt devoir quitter les lieux, Dédée continue d’exercer son métier jusqu’au bout avec fierté, humour et dignité. »

Courtmaistrash 001

Pour avoir vu des extraits de ce documentaire lors de l’édition 2015, je peux vous assurer que cela vaut de l’or. Dédée démistifie la prostitution comme personne d’autre. Un grand moment de cinéma belge que je conseille à tout le monde. Vous ne verrez plus jamais les vitrines des filles de joie de la même manière. Dédée sait mater ses clients et faire rire une salle en restant naturelle. Un must see à la belge digne des meilleurs « Striptease ».

Alors que les Belges se feront compétition le jeudi soir, le vendredi verra des films d’un peu partout mis à l’honneur pour la compétition internationale avec des productions venant de Lettonie, d’Irlande, de nos pays limitrophes, etc. Comme toujours, de nombreux réalisateurs seront présents et François, notre chouchou, sera au micro pour assurer les transitions. Au menu: un film écolo, une rupture velue, une fille coquine, du skate dans les prés et des amours zoophiles…

courtmaistrash002

À 22h00 après la sélection internationale, la Courts Mais Super  Trash – spécial SEX & POLITIK avec des films qui peuvent choquer les âmes les plus sensibles, pas nous donc! Notez que ce sera interdit aux mineurs pour le coup.

La clôture se déroulera le samedi à 18h avec la traditionnelle OFF, suivie de « Court Métrange » de Rennes qui proposera un condensé du meilleur de leur 13 années d’existence ainsi que la remise du Prix du Public. Ensuite, tout le monde se réunira pour l’After Trash Party avec le Dj Pepe Le Pew et Cheapy.

Et comme rien ne vaut des images, voici quelques clips des années précédentes pour vous mettre dans l’ambiance!

Pour plus d’informations, rendez vous sur le site officiel de Courts Mais Trash ou sur la page Facebook.

 

Tags from the story
Written By

"Follow the white rabbit..."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *