Culinaria 2015 – Belgium Effect

Alors que je récupère tout doucement de ces 5 jours de folies que furent Culinaria, j’en profite pour vous écrire mon bilan de cette édition 2015 et ça, du fond de mon fauteuil. Car alors que les derniers visiteurs quittaient les lieux petit à petit en fin d’après-midi, en coulisses se préparait le fameux ‘BBQ des chefs‘ qui réunissait tout le beau monde de la gastronomie présent à Culinaria. Une bouchée de caviar et surtout quelques gorgées de Gin Tonic plus tard, je me suis retrouvée à danser avec des chefs étoilés sur la playlist de “DJ” Folmer. Mais je m’éloigne du sujet là.. ( si vous désirez plus de détails, j’en parlerai avec plaisir autour d’un verre.. de Gin Tonic évidemment!)


culinariabelgiumeffect

Parlons donc de cette édition 2015 de Culinaria, qui se déroulait encore une fois à Tours & Taxis. Les lieux, mis en scène par les soins de La Bouche, arboraient les jolies couleurs de notre plat pays tout en offrant un univers surréaliste, héritage de Magritte et qui fait partie intégrale de notre identité. Le ‘Belgium Effect’, le thème imposé de cette année, se retrouva d’ailleurs dans les plats proposés par les chefs qui se sont approprié la cuisine belge tout en lui donnant un petit twist personnel.


culinariaaperonomy

J’ai donc eu le plaisir d’être invitée à la soirée d’inauguration mercredi passé et la soirée m’a réservé quelques jolies surprises, dont de belles rencontres. Une leffe Ruby à la main (j’avoue ne jamais avoir eu les mains bien vides ce soir-là), je commence l’apéronomy avec une mise-en-bouche créée par le chef du ‘Jour de Fête’. Deuxième Leffe à la main, je passe le ‘lobby’ et je me dirige donc vers le premier stand. Les plats défilent mais ne se ressemblent pas. J’ai eu droit à de la roussette (élu poisson de l’année), des asperges, des crevettes, des joues de porc avec du piccalilly,.. C’est du bon, c’est du belge quoi! Et puis comme j’étais accompagnée d’autres amis blogueurs, je goûte finalement aux deux menus. Petit bémol de la soirée, quasi tous les chefs de la conférence de presse sont présents à cette soirée d’inauguration, donc je n’ai pas vraiment eu le plaisir de ‘découvrir’ de nouvelles choses. Par contre, positivons, j’ai pu goûter au plat (version mini) d’Alex Joseph qui lui a valu de gagner la finale benelux du San Pellegrino Young Chef Of The Year. Je n’ai qu’une seule envie maintenant, c’est d’aller au Rouge Tomate et de goûter à ses autres créations. 

culinariasp

Les heures passent, bien trop vite à mon goût, on arrive à la fin (de ma faim?). Mon menu se clôture sur le dessert réalisé par Sang-Hoon Degeimbre, qui est une véritable tuerie et mon coup de coeur (véritable coup de foudre culinaire) à tout point de vue. Du pain perdu accompagné d’une glace au rhum et de salsifis (oui oui, vous lisez bien) confits, parsemé d’un crumble de chocolat blanc. Or-Gas-Mi-Que! J’ai tellement aimé ça que le lendemain j’ai été faire les yeux doux à Sang pour une nouvelle assiette. Ca a du bon de connaître les chefs!

culinariasanpellegrino

Finalement, cette édition m’aura peut-être moins conquise que celle de l’année passée mais il n’empêche que comme à chaque fois, j’ai passé un bon moment. Et c’est ça qui compte non? J’ai hâte de voir ce que 2016 nous réservera comme surprises!

culinariacouvertcouvert

Tags from the story
Written By

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.