Daybreakers

En 2019, les vampires ont pris le contrôle de notre planète. Les humains ne sont plus qu’une petite minorité, entretenue uniquement pour nourrir la population dominante. Edward Dalton est un vampire qui travaille dans la recherche. Il refuse de se nourrir de sang humain et oeuvre sans relâche à la mise au point d’un substitut qui pourrait à la fois nourrir ses semblables et sauver les derniers spécimens d’hommes. Lorsqu’il rencontre Audrey, une jeune survivante humaine, il va découvrir un secret biologique qui peut tout changer. Désormais, fort d’un savoir que vampires et humains veulent s’approprier à tout prix, Edward va se retrouver au centre d’un affrontement absolu dont l’enjeu décidera de l’avenir des deux espèces…

Un film qui n’est nullement meurtrissant pour les membres inférieurs de nos amis les animaux mais qui se laisse toutefois regarder, sans trop broncher. Un scénario type de la production américaine (il devient de plus en plus rare de voir ce carcan jeté aux orties, n’est-ce pas) à l’amourette inévitable et aux accents manichéens ainsi qu’un sujet très IN chez les jeunes (et parfois moins jeunes) d’aujourd’hui qui leur assuraient un nombre minimum convenable de spectateurs. Vraisemblablement, ça suffit à justifier les dépenses!

Je suis médisante, c’est vrai, et puis le concept, contrepied total du thème vampirique original, est, il faut le dire, amusant et bien pensé. Si on rajoute le côté un peu gore qui produit quelques sauts au plafond, on peut sans trop de complexes avouer que si on n’en gardera pas un souvenir impérissable, ce film aura eu le mérite de nous divertir. C’est déjà ça, non?

Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

2 Comments

  • J’ai été un peu déçu par ce film. Ils avaient une bonne idée mais la fin était un peu bâclée il me semble…
    Bref, je l’ai vu une fois mais je n’en garde pas un super souvenir…

  • La fin est surtout une vaste blague! C’est comique mais totalement risible… Tu as bien raison de ne pas en garder un souvenir très vivace ou agréable, il n’en vaut pas vraiment la peine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *