De Bruxelles à Madrid en passant par Marseille

C’est toujours lorsqu’il fait dégueulasse chez nous qu’on se met à rêver d’ailleurs. Et après cette semaine horrible de météo à la belge dans toute sa splendeur (la pluie et le vent ont d’ailleurs eu raison de mon système immunitaire pourri), c’est tout naturellement qu’on pense sérieusement à se concocter un petit voyage pour les vacances qui arrivent à grands pas (bon, ok, c’est dans quelques mois mais mieux vaut s’y prendre à temps, non ?).

Nos envies sont très simples : une bonne alliance de farniente/culture dans une région ensoleillée et méconnue, de préférence pas trop loin.

On hésite toutefois : continuer à découvrir la France, ce pays voisin dont on ne connaît pourtant que quelques villes et régions (je vous avais d’ailleurs parlé de Paris  (et ici aussi) et de Buis-les-Baronnies, il y a quelques années) ou repartir à la conquête de l’Espagne (sans mauvais jeu de mots), mais surtout de Madrid, que je me suis juré de visiter avant 2018 ?

Pour résoudre un dilemme, rien de mieux que de ne pas choisir et, pour ce faire, une solution s’offre à nous : rouler jusqu’en Provence pour découvrir la région puis prendre l’avion pour Madrid et arpenter la ville (en espérant que cela suffise) puis terminer enfin sur quelques jours de farniente avant de reprendre la route du retour.

Que faire en Provence ?

Découvrir la Camargue : le parc naturel régional de Camargue est tout simplement incontournable quand on est amoureux de la nature. Marais, champs, rizières, flamants roses, oiseaux et taureaux d’élevage… La faune et la flore du parc offrent tant l’un que l’autre, un paysage exceptionnel à découvrir. Arles, ancienne cité romaine et ville chère à Van Gogh est aussi à ne pas manquer.

De Salon à Aix : Salon-de-Provence et Aix-en-Provence sont les deux villes provençales à visiter avant de retourner vers la côte. Salon avec, notamment, ses savonneries, le musée Grévin de la Provence, le musée Nostradamus et le château de l’Empéri et Aix et sa vieille ville, l’atelier Cézanne, le Pavillon de Vendôme, la montagne Sainte-Victoire et toutes leurs autres merveilles à découvrir en sillonnant la ville !

Se promener dans les Calanques : après la Camargue, le Parc national des Calanques est aussi à ne pas rater ! Falaises calcaires, poudingue, criques et îlots, les Calanques attirent tant les randonneurs que les férus d’escalade et de plongée. De la Ciotat à Marseille en passant par Cassis, la région promet de belles balades.

Se perdre dans Marseille : la plus ancienne ville de France a bien des trésors à nous dévoiler. Après avoir découvert ses calanques et son Vieux Port, plusieurs jours sont nécessaires pour découvrir la ville aux 111 quartiers regorgeant de perles historiques (La Grotte Cosquer, l’Abbaye Saint Victor, le Château de la Buzine, le Palais Longchamp, la basilique Notre-Dame-de-la-Garde, la cité radieuse du Corbusier etc.). Le MuCEM (Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée) est aussi évidemment sur notre liste ainsi, si la programmation du moment nous tente, quelques cinémas et théâtres.

De Marseille à Madrid

Avant de se décider à prendre l’avion pour Madrid, nous avions pensé nous y rendre en voiture. Mais voyant qu’il s’agissait d’à nouveau 10 heures de route et qu’il nous serait de toute façon impossible d’utiliser la voiture en ville, nous avons essayé de trouver une alternative. Laisser notre voiture chez l’habitant chez qui nous comptons loger près de Marseille ? Pourquoi pas mais encore faut-il qu’il accepte, que notre réservation ne soit pas annulée (on ne sait jamais) et puis payer un taxi jusqu’à l’aéroport.

C’est en cherchant un parking sécurisé près de Marseille que nous nous sommes rendu compte qu’il y avait de plus en plus de solutions pour se garer dans ou près de grandes villes françaises, ce qui permet aux voyageurs de laisser leur véhicule en dehors de la ville pour la visite en transport en commun où encore de la laisser près de l’aéroport lorsqu’ils partent en avion.

Le système semble simple et efficace : la place est garantie si on fait une réservation, l’annulation gratuite et le parking couvert et surveillé.  IA mon avis, il n’a jamais été aussi simple de faire une réservation dans un parking près de l’aéroport de Marseille. Que demander de plus ?

On me chuchote à l’oreille qu’on a besoin de bons plans pour visiter Madrid alors, pour ceux qui ont déjà visité la capitale espagnole, à vos claviers ! Dites-nous ce qu’on ne doit absolument pas manquer !

Tags from the story
, , ,
Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *