De l’art subtil d’être un loser

Du 17/07 au 24/07/2011 au Théâtre de la flute enchantée

de Christophe Verboomen
Mise en scène : Mélanie Biesemans
Avec Martin Swabey et Vincent Vanderbeeken – Voix off : Axel Farkas
« De l’art subtil d’être un loser est un patchwork de scènes dont le but est simplement d’expliquer ce qu’il ne faut pas faire quand on veut garder un peu d’estime de soi. Au fil des scènes, qui vous seront présentées par le très sûr de lui Pluto, aidé d’un autre personnage faussement choisi dans le public, vous découvrirez des dialogues entre deux détectives pas très futés, entre un fossoyeur et une pierre tombale, et un homme qui est persuadé d’être une femme. »
 
Un petit théâtre mais des acteurs et un personnel qui croient en ce qu’ils font et voilà que nous nous sentons presque différents. Nous ne sommes plus ces spectateurs anonymes qui arrivent à la pelle. Nous faisons partie de ces anonymes qui comptent et qui font du spectacle ce qu’il est, par leur présence, leur éventuelle participation mais surtout par leurs rires. Car des rires il y en a.
Rien d’étonnant. Deux acteurs sensationnels qui endossent presque une dizaine de rôles chacun sans sourciller, passant du loser au gars trop sûr de lui aussi vite qu’ils changent de costumes + un décor très bien pensé: à la fois kitch et multifonctionnel = une pièce assurément réussie. Et même si nous n’avons pas appris à être un loser en toute subtilité, on a pu – la conscience tranquille – se moquer ouvertement de tous les losers qui ont croisé notre chemin. Nous compris.

18 rue du Printemps à 1050 Ixelles (prix entre 9 et 15 €). Plus d’infos sur le site.

 

Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *