Dear Eyes offre son premier clip Etretat. Extrait de l’EP Happy Sad.

Etretat, lieu où ce trentenaire parisien nous emmène sans conditions. On le suit du regard, je rectifie on y plonge par son regard et il nous entraîne dans sa joyeuse mélancolie.

Dear Eyes est un projet empreint d’influences eighties. C’est synthétique et froid à l’instar de la coldwave, à la fois triste et joyeux ce qui est bien représenté dans le titre de l’EP Happy Sad.

L’ensemble de cet Ep est pour rappeler la pop anglaise d’il y a trente ans, avec toutefois un traitement sonore très actuel. Le son est plus propre, les mélodies plus doucereuses. La voix glisse et se laisse écouter sans sourciller. Un Ep qui s’apprécie rapidement mais qui ne présente pas de grande originalité et presque une certaine monotonie dans le manque de variété entre chaque morceau. Mais sa qualité fait qu’il s’accueillera aisément dans sa chambre ou son salon en gentille musique de fond.

Souhaitons donc à ce jeune artiste talentueux de trouver son identité, d’oser et de s’affirmer! Histoire de ne pas devenir une pâle copie anglophone d’un Etienne Daho, quand on a bien plus de capacité vocale que ce dernier…

dear eyes2

Plus d’infos et concerts sur la page facebook de l’artiste

Written By

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *