Découvrez la Grèce sous un autre angle…

Quand on parle de la Grèce, on pense généralement aux magnifiques îles… Santorin, Kos, Corfou, Zakynthos et compagnie. Je ne vous le cache pas, elles sont, indeed, superbes. Et excessivement chères car proportionnellement touristiques. Pour les couples disposant d’un véhicule ou du permis, il est possible de visiter les coins les plus reculés des îles et de trouver les « bons plans »; pour ceux qui espèrent s’en sortir avec un taxi (comptez 50€ par jour minimum) ou des cars (peu nombreux et qui ne circulent plus après 20h), c’est tout bonnement un gaspillage d’argent!

Alors, la Grèce pour les petits budgets, c’est faisable? Eh bien oui, non seulement c’est faisable, mais en plus, la région que je vais vous faire découvrir vaut bien plus le détour !

Kavala est une jolie ville portuaire en Macédoine disposant de cette alternance typiquement grecque de plages et de montagnes. La majorité des habitations sont construites en hauteur, ce qui peut s’avérer pénible en pleine canicule, essentiellement pour les personnes âgées. Les Grecs ont, toutefois, pensé à tout, en mettant à votre disposition une kyrielle de taxis dont les trajets de moins de dix minutes s’élèvent à environ 3,50€!

Par ailleurs, le centre de Kavala offre de nombreuses possibilités gastronomiques: psarotavernes (tavernes à poissons, ceux-ci étant pêchés le jour-même, bien évidemment) par dizaines, grillades (une paire de souvlaki avec salade et frites, comptez approximativement 7-8€), incontournables pitas gyros qui sont un must taste à ne manquer sous aucun prétexte (2,30€ la pita, vous voulez vraiment votre durüm? Ne parlons même pas de la différence de qualité de la nourriture), fruits de mer sautés, frits, préparés avec une sauce tomate maison à des prix tout aussi abordables, marchands de fruits frais (vous les trouvez rien qu’en suivant l’odeur des melons et des nectarines…), boulangeries qui nécessiteront que vous goûtiez un excellent koulouri, beach bars tout le long du port et à même le centre, avec bien évidemment une assiette de fruits offerte par la maison pour accompagner votre Daïkiri fraise.

Vous pourrez également vous promener le long des ruelles pour admirer l’architecture un peu atypique des différents bâtiments, flâner dans les rues commerçantes et faire un peu de shopping en demandant conseils et informations autour de vous car les habitants de Kavala sont d’une gentillesse et d’une bienveillance assez rares!

N’hésitez pas à visiter également l’autre côté de Kavala (si les montées ne vous effraient pas trop) qui vous permet d’avoir une vue imprenable sur la ville et de déguster un café frappé en gâtant vos yeux. Montez jusqu’à Panagía et, si vous êtes du genre motivé, descendez les escaliers engouffrés dans la verdure et faites une baignade spontanée à partir des rochers.

N’oubliez pas non plus le marché le samedi matin: poissons frais, fruits, légumes sont à votre disposition à des prix très raisonnables.

Pour les jeunes couples ou groupes d’amis, quelques boîtes de nuit près du port feront votre bonheur également!

Au niveau des transports en commun, des bus vous emmènent (avec l’air co, bien sûr!) découvrir les plus belles plages de la région. En approximativement 35 minutes, vous arrivez à la très célèbre Ammolofoi qui dispose de différents coins pour se baigner; certains très animés avec la musique tendance de l’été, d’autres plus familiaux et calmes. Leur point commun: une eau cristalline et chaude, qui ravira tout le monde.

(photo prise à 19h !)

 

Si vous disposez d’une voiture ou d’un permis de conduire, levez-vous tôt et dirigez-vous vers le port afin de prendre le Ferry direction l’île de Thassos (9,40€ aller-retour). Vous y arrivez en 1h30. Peur de vous ennuyer? Que nenni: les mouettes affamées vous tiendront compagnie tout au long du voyage et viendront avec joie vous arracher les doigts… euh les bouts de pain que vous leur tendrez. Pour les moins téméraires, une grande salle climatisée vous attend à l’étage du dessous avec de nombreux snacks et boissons.

Une fois à Thassos, parcourez rapidement la capitale de Limenas puis allez vous perdre dans les forêts verdoyantes et découvrez les petites plages pas encore colonisées par les touristes (et évitez le mois d’août, de manière générale, pour ce coin-là). Ne mangez pas là où tout le monde mange, partez à la recherche de petits villages plus authentiques; c’est là que vous serez les mieux accueillis!

(photos non retouchées, promis!)

 

De retour à Kavala, renseignez vous au KTEL principal qui se trouve dans le centre et d’où les principaux bus circulent; vous pourrez ainsi, pour quelques euros, découvrir les plages les plus belles du coin dont les tarifs en taxi varient entre 10 et 25€ l’aller (Glastres Beach dans la région que l’on appelle Palio, Néa Péramos, Iraklitsa et Ammolofoi) mais également faire un mini-trip à Thessalonique, grande ville pleine de richesses culturelles (2h30 de car ou moins, si c’est un express) ou ailleurs…

Conseils pratiques : 

Logement
Consultez le site http://www.booking.com/ et réservez à partir de celui-ci car il propose les tarifs les plus avantageux. Optez pour un hôtel à situation centrale ou bien éloignez-vous un peu pour vous rapprocher de la mer.

Transports
Dans la mesure du possible, profitez des bus. Si vous êtes trop crevé pour le retour, appelez un taxi, il vous reviendra au tiers de ce que vous auriez payé en Belgique ou en France. Sachez que la majorité des bus cessent de circuler après 20 ou 21h, à vous de voir comment vous organisez votre journée.

Activités
Kavala est morte entre 13 et 17h pour la simple bonne raison qu’en été, il fait excessivement chaud. Les Grecs ont donc l’habitude de faire la sieste. Pour ceux d’entre vous qui n’ont pas peur de faire la crêpe toute la journée, pas de problème, tavernes et beach bars sont ouverts. Les magasins, par contre, ferment jusque 17h et rouvrent par la suite jusqu’à 21h. Vous trouverez également de nombreux periptera qui vous permettront de vous fournir en cigarettes, glaces, chips, boissons, timbres, cartes postales… et ce aux mêmes heures.

Pour finir, à titre personnel, je conseille le petit café en bord de mer le matin ainsi qu’un peu de shopping, puis un après-midi à l’ombre pour ressortir après 16h et profiter d’une mer calme, transparente et chaude. Meilleur moment pour se baigner? Tous les Grecs vous diront 8h du matin ou 7h du soir.

À vous de voir quel type de touriste vous êtes…

En tout cas, respectez l’environnement (Kavala est une ville propre et tend à le rester), profitez de l’authenticité du lieu et passez de bonnes vacances !

Tags from the story
Written By

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *