Derain – Big Ben

André Derain, peintre français du 20e siècle est un des fondateurs du fauvisme. Qu’est-ce que le fauvisme, me demandez-vous? Il s’agit tout simplement d’un courant artistique (oui, encore un!) dont les principes de base sont l’instinctivité, la simplification du dessin et l’utilisation de couleurs vives. Ce qui aboutit à des tableaux parfois un peu… particuliers. Il faut bien le dire, le fauvisme n’a pas fait que des belles choses. De même, André non plus.
Toutefois ce tableau précis mérite largement qu’on s’y attarde. Datant de 1906, nous voilà sur la Tamise face à cet imposant monument qu’est Big Ben mais… Quelque chose ne tourne pas rond. Fait-il jour ou nuit? Est-on en Angleterre ou dans un pays exotique qui aurait, par folie pure, repliqué ce célèbre fleuve et ses alentours? Que de confusions! Mais quel bonheur visuel!
Une adaptation haute en couleurs d’un paysage plus souvent morne que bariolé profitant d’une autre technique, le pointillisme, pour lui offrir une mouvance illusoire tout bonnement impressionnante. Des couleurs vives, oui, mais des tons harmonieux, une simplification de dessin, c’est vrai, mais une puissance visuelle… étripante!
Mais plus encore. C’est une interprétation personnelle, aussi vivante qu’intime que nous offre là Derain. Quel splendide cadeau!
Tags from the story
Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *