Ducasse de Mons 2016

Ducasse de Mons 2016 : c’est ce jeudi 19 mai et c’est l’évènement incontournable à Mons, Cité du Doudou, dont le point d’orgue est le combat dit Lumeçon, opposant Saint George au dragon.

Un peu d’histoire… si, si !

Si le folklore montois est classé depuis 2005 chef-d’œuvre du patrimoine mondial de l’UNESCO, ses origines remontent à l’an 1349, lorsqu’une procession pour conjurer la peste noire sévissant en Europe fut organisée avec les reliques de la sainte patronne de la ville : Ste Waudru. Les reliques étaient alors placées sur un char (« car », en picard), nous y reviendrons, un peu de patience !

Quid de Saint Georges ? Celui-ci arriva en 1380, avec la création de la confrérie « Dieu et Monseigneur Saint Georges », chargée alors de la protection de la ville et accompagnant la procession du car d’or (nous y revoilà). Cette procession fait le tour de la ville avec les reliques de Sainte Waudru.

Mais qu’en est-il du fameux dragon ? Des simulacres de jeu furent ajoutés durant la procession, dont celui qui évoque la lutte de Saint Georges contre un dragon. Ce combat est basé sur deux légendes. La première raconte qu’au 4ème siècle, un jeune officier chrétien, Saint Georges, tua un dragon pour sauver une princesse. La seconde rapporte que le seigneur Gilles de Chin terrassa en 1133 une créature monstrueuse dans les marais de Wasmes (une ville du Borinage, proche de Mons).

Ainsi naquit en 1380 le combat dit Lumeçon. Au fil des années, de nouveaux personnages ont été ajoutés (les chin-chins, les diables, les hommes de feuilles…) et les phases du combat ont été scénarisées…

L’histoire, c’est fini. Un peu de culture à présent !

Les temps forts culturels de la Ducasse de Mons 2016 à ne pas manquer :

La descente de la châsse : elle marque l’ouverture officielle de la Ducasse dans la collégiale Sainte-Waudru, avec la descente des reliques de Sainte Waudru.

La procession du Car d’Or : elle promène à travers la ville les reliques, en compagnie de plus de mille figurants. Le Car d’Or, char d’apparat datant de 1780, ferme la marche, tiré par six chevaux de trait.

La montée du Car d’Or : le Car d’Or doit monter la Rampe de Sainte-Waudru sans marquer le moindre temps d’arrêt, sous peine de condamner la ville à une année de malheur.

La retraite aux flambeaux : événement incontournable de la Ducasse, les gens se rassemblent à 22h au bas de la rue de Nimy pour démarrer une course/bousculade organisée, selon un parcours qui traverse la ville jusqu’à la gare. De quoi se réveiller avant le début de la soirée !

Le combat dit Lumeçon : temps fort de cette Ducasse, s’il y a une activité à faire ce dimanche 22 mai, c’est bien celle-ci. Saint-Georges le chevalier combat le Dragon sur la Grand Place, dans une arène de sable en présence d’une foule enthousiaste concentrée sur un objectif : récupérer le précieux crin. Spoiler alert : le combat se termine toujours… par la défaite de l’biète.

Copyright ©fpatty

La ducasse de Mons, c’est de la culture, mais pas que !

Les activités festives de la ducasse de Mons 2016 :

  • Le concert du vendredi soir sur la Grand Place : concert gratuit assuré par Mustii, Akro, Antoine Henaut, Lemon Straw, Khéops et Mister Cover, dès 21 h 30 !
  • Le feu d’artifice du mardi soir : visible depuis la Grand-Place, il clôture les festivités du Doudou.
  • Les concerts du Marché aux herbes : tous les soirs, la bière coule à flots et les musiques festives résonnent jusqu’aux petites heures du matin
  • La braderie : dès le vendredi et durant quatre jours, les commerçants locaux organisent une braderie « Prix Chambourlettes » (invité de la Ducasse étranger à la ville). L’occasion de profiter des bonnes affaires dans une ambiance festive.
  • Le Chinchin : aller boire un verre au 15 rue des Clercs pour y goûter « le Chinchin » qui se déguste en petits verres à shot.
  • La Lorgnette: faire une halte au 2, rue des clercs et découvrir les incontournables bières flambées !

ducasevendre 684-border

 

Et en conclusion de tout ça…

Le Doudou, c’est une semaine de folie culturelle et festive. Pourquoi c’est important ? Parce que c’est une émotion particulière, forte et puissante, même quand nous ne sommes pas montois, de sentir cette excitation qui monte en ville, des semaines avant le début des festivités. Parce que la bière coule à flots, la musique résonne et tout le monde saute au son du lac du Connemara et entonne à gorge déployée la chanson du Doudou dès les premières notes entamées. Parce que ce combat scénarisé où prennent part tant de personnes, à la fois acteurs et spectateurs, est empreint de tradition et est une véritable communion entre tous les participants. Parce qu’une fois le dernier jour de la ducasse arrivé, la fête a une saveur particulière, comme un goût de trop peu qui, malgré la fatigue accumulée, tiendra éveillés une dernière fois Montois et Chambourlettes jusqu’au bout de la nuit avant de se dire une fois de plus « In vlà co pou ein an ».

Alors, rendez-vous à la Ducasse de Mons 2016 jeudi pour le début des festivités !

Le site officiel de la Ducasse de Mons 2016

Tags from the story
Written By

Montoise d’adoption depuis plusieurs années, je suis une insupportable touche-à-tout de 29 ans qui vit pour l’écriture et les défis en tout genre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *