Ecosia, des forêts qui poussent avec des clics !

Au temps critique qu’est le nôtre pour l’environnement et pour les espèces vivantes, au temps de la pollution multiforme, du continent de plastique dans l’océan et de la déforestation à des fins commerciales… Oui, en ce temps-là, il existe aussi des initiatives qui fleurissent et qui s’étendent ! Et peut-être qu’un jour, elles auront suffisamment d’impact pour renverser la vapeur. Ecosia en est une audacieuse. Voilà comment, grâce à ce projet, on peut pallier de chez soi, dans son salon, au bureau ou ailleurs la coupe des arbres et la destruction des forêts. Comment ? En en plantant de nouveaux et en surfant sur le net tout simplement !

« Ecosia, un moteur de recherche qui plante des arbres »

Cette phrase c’est la devise de l’entreprise, certes, mais c’est bien plus que ça ! C’est sa philosophie et son mode d’action concret depuis sa création en 2009. Dès le départ, Ecosia s’est posé l’objectif de contre-balancer la déforestation amazonienne, mais aussi l’implantation de forêts d’OGM (comme on le voit en France et en Belgique et que le Field Liberation Movement de Belgique a dénoncé récemment par une action, rapportée par De Wereld Morgen sur sa page Facebook). La nature doit se défendre face aux intérêts de certains au détriment de tous.

Comment ? Le principe est simple : faire sa recherche sur internet comme on le fait chaque jour ou presque, en utilisant Ecosia comme nouveau dictionnaire virtuel. Ecosia utilise la base de données du célèbre moteur de recherche Bing et permet ainsi aux utilisateurs d’avoir accès à des millions d’informations grâce à lui et de mieux servir la nature !

Les EcoClicks : de la pub verte !

Ecosia se sert aussi des encarts publicitaires de Yahoo! De la pub, certes, mais de la pub à bon escient ! Disons que c’est « un mal pour un bien »… « Un mal » symbolique puisque Ecosia n’a pas vocation d’être une société commerciale (contrairement au géant monopolistique Google) mais de travailler à la reforestation de la planète et à la préservation, par ce biais, des biosphères à travers le monde. Ces encarts publicitaires du haut de la page Ecosia.org engrangent des bénéfices qui servent à 80% à la plantation de nouveaux arbres. Ce sont les « EcoClicks » ! Ce mécanisme publicitaire assez classique (qu’on retrouve aussi chez Google à des fins commerciales) permet avec Ecosia de collecter des dollars, des euros ou des pounds, et de les remettre à l’association The Nature Conservancy pour qu’elle s’épanouisse dans son travail quotidien.

arbres-ordi

Avec Ecosia, il est aussi possible de voir combien d’arbres ont été plantés à travers le monde. Sur sa page d’accueil, vous retrouverez un compteur ! Jetez-y un oeil ! Il s’agit de l’évolution de la reforestation permise grâce à Ecosia et The Nature Conservancy. Et si vous vous créez un compte, vous saurez combien en ont été plantés uniquement grâce à vous !

N’hésitez plus ! Agissez pour nos arbres et notre biosphère, utilisez Ecosia ! Il n’y aura pas de planète B !

Tags from the story
Written By

Ancien étudiant en Sciences Politiques (ULB) Entre 2014 et 2016, gérant de L'étrier asbl. Depuis août 2016, président de Clap Culture, association désirant promouvoir la culture à travers les nouvelles créations, l'esprit citoyen et la conscience des enjeux de société à travers elle. Organisateur d'événements (Festival Mini-Classiques pour donner de la visibilité aux jeunes musiciens des différents Conservatoires ou d'ailleurs), journaliste, Réalisateur d'un projet radio de fiction "Les Pieds de l'Iris", suite d'histoires rocambolesques aux personnages à la trempe décalée sur fond de quartiers bruxellois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *