Elle et Lui

« Elle et Lui dresse un état des lieux des relations entre hommes et femmes dans notre millénaire débutant. Séduction, sexualité, amitié, amour, ambigüité, déception, romantisme,… sont passés en revue à travers 13 scènes tantôt drôles, tantôt dramatiques que vous avez peut être déjà vécues. Jusqu’où peut-on aller pour raviver la passion ? Peut-on avoir des rapports sexuels entre amis ? Pourriez-vous devenir un homme entretenu ? Avez-vous déjà envisagé de vivre un couple libre ? Y a-t-il une vie après l’amour ? Autant de questions posées sans y porter ni réponse définitive ni jugement. Treize tranches de vie parmi tous ces chemins entre Elle et Lui. »

Elle, assise derrière son ordinateur, lisait comme à son habitude ses blogs favoris.Après avoir décidé de ce qu’elle cuisinerait ce soir sur Marmiton, ajouté en favoris le site de Reddit dont tout le monde parle, regardé la vidéo envoyée par sa meilleure amie, s’arrête pour lire la dernière critique théâtre fraîchement publiée sur son blog préféré.

Lui, à peine rentré, après avoir essuyer la neige restée sur sa veste, la regardant par dessus son épaule, lui sourit.

Elle : Je t’aime.

Lui : Oh ! Toi, tu as quelque-chose à me demander…

Elle : Mais non, mais non…

Elle ne sait s’empêcher d’esquisser un léger sourire.

Elle : Ca te dirait une pièce de théâtre ?

Lui : Ah ah, I knew it ! Avec le froid dehors, la neige sur les trottoirs et ma cheville en compote, mouaip, ça dépend quoi. Tu pensais à quoi ?

Elle : Une super petite pièce au théâtre l’Arrière-scène, l’endroit est très cosy, c’est un peu comme avoir le théâtre dans son salon, ça devrait coller parfaitement avec le sujet de la pièce « Elle et Lui » de Patrick Spadrille qui raconte en plusieurs situations ce que peuvent vivre ou ressentir deux personnes.

Lui, d’un ton moqueur : Originaaaaaal…

Elle : Alleeeez, dis oui… Il parait que c’est franchement bien écrit, souvent drôle, parfois touchant et même quelques fois surprenant ! J’ai lu une critique sur le blog Culture & Compagnie et ils en disent grand bien ! Ecoute :

« Un gars, une fille, blablabla… Quel sujet ! C’est sûr, ça n’invite pas à la découverte. Abordé par tous, usé jusqu’à la corde tel un chewing-gum mâché depuis des années jusqu’à nous faire une mâchoire de gorille, qui, de nos jours, veut encore aller voir un spectacle qui met en scène les relations qu’il peut y avoir entre un gars et …une fille ? Très bien développé dans la série de Guy Lepage (à des années lumière de l’adaptation française immonde), le sujet d’un gars et d’une fille est ici, osons le dire, tout aussi bien traité que l’a fait le québécois.

L’endroit, très petit, impose aux comédiens d’user de trouvailles pour rendre chaque situation unique et malgré le fait qu’ils ne soient que 2, ils y arrivent au mieux. On passe aisément d’une chambre à coucher, à une terrasse de café, un restaurant, un appartement, etc. Avec un rien, l’ambiance arrive à être installée bien comme il faut.

Les comédiens sont un plaisir à regarder jouer. Lui passe aussi bien du mec timide au mari enlisé dans son couple. Elle, de se donner des airs de femme d’affaires ou de mariée dépressive la scène suivante. La mise en scène est bien pensée, l’espace bien utilisé, on est loin du côté mal mis en scène de ma pièce précédente. Non, non, pas de nom, de toute façon elle est finie, donc…

C’est plutôt bien écrit, c’est fin, on sent qu’il y a du vrai dans le choix des sujets. Il arrive qu’on s’identifie à certaines situations, mais il se peut aussi que d’autres vous surprendront. »

Certes tout n’est pas du même niveau, il y a, il est vrai, des situations moins fortes que d’autres, des fins plus plates, mais dans l’ensemble, c’est bon, c’est frais, c’est sincère. On se laisse prendre à suivre ces 2 comédiens et leurs approches de la vie amoureuse.

La musique est aussi bien choisie, du Sigur Ross pour nous envelopper à la reprise de « Let it be » version nippon, ça rend nos (presque) deux heures de spectacle très agréables.
Elle : Ils terminent par dire que ce serait dommage de rater une pièce qui, malgré le sujet déjà maintes fois abordé, arrive à nous divertir juste comme il faut. Ils ajoutent que les célibataires y trouveront tout autant leur compte que les couples, qu’ils soient de coton ou d’or.

Lui : C’est vrai que ça à l’air pas mal… Pourquoi pas. Et puis tu sais que je ne sais rien te refuser.

Elle : Je t’aime.

Une mise en bouche vidéo du spectacle ici.

Du 22/01 au 07/02/2013 au théâtre l’Arrière-scène, 32 rue de Chambery, 1040 Bruxelles (0484/213 213) – Prix : 10€ (demandeurs emploi, étudiants) ou 15€

De : Patrick Spadrille

Mise en scène : Daniel Donies

Avec : Anneka Leboutte et Patrick Spadrille

Plus d’infos sur l’Arrière-Scène.

Tags from the story
Written By

Directeur artistique en publicité, trop occupé à faire la publicité des autres pour en faire la sienne ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *