Emile Zola – Nana

A ceux qui n’apprécient que très modérément les romans réalistes ou naturalistes, voici de quoi vous réconcilier – au moins – avec ce brave Emile.
Nana est un roman étourdissant. Plongeant pleinement dans la mythologie liée à la rousseur, Zola nous livre une femme devastatrice, sorte de suppôt de Satan, qui fait tourner la tête à quiconque pose les yeux sur elle. Luxure et perdition sont donc les maîtres mots de cette histoire.
Dans un tourbillon de prétendants, Nana qui n’est ni la plus belle, ni la plus intelligente des femmes, tire son épingle du jeu avec brio, profitant des occasions qui se présentent, faisant – parfois – preuve d’une certaine cruauté, tout en gardant cette candeur et cette rusticité qui sont siennes. Ses multiples facettes nous laissent perplexes et plein d’hébétement : Est-elle désintéressée ou narcissique ? Est-elle sombrement idiote ou rusée comme Renart ? Est-elle perfide ou incroyablement naïve ? Au fil des pages, si vous pensez tout doucement cerner sa personnalité, ne soyez pas si sûr de vous…
Si jamais elle ne se livre complètement, Nana vous réserve une fin magistrale. Vous pouvez me croire… avec certitude !

Et pour terminer en beauté, laissons la parole à M. Mitterand (Henri et non pas François !) : « Il faudrait bien montrer tous les personnages abattus aux pieds de Nana à la fin. Elle ne laisse que des ruines et des cadavres autour d’elle… Elle nettoie, elle liquéfie tout. Et elle reste grosse et grasse avec ça, bonne fille malgré tous les malheurs qu’elle cause… Elle dissout tout ce qu’elle touche, elle est le ferment, la nudité, le cul, qui amène la décomposition de notre société… Elle est la chair centrale ».

Tags from the story
Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *