Escape : Prenez-vous pour Indy dans un temple Aztèque maudit!

Des aventuriers, un temple aztèque, des gemmes maudites, un labyrinthe, des pièges, on dirait le pitch d’un cinquième Indiana Jones. En fait, pas tout à fait. Si les références et clins d’oeil sont évidents, la mécanique de jeu n’en est pas moins originale. C’est d’ailleurs ce qui lui a valu d’être qualifié pour de nombreux amateurs de « buzz d’Essen 2012 ».

Si vous débarquez à peine dans le jeu de société moderne, ça ne vous dira sans doute pas grand chose. Essen est en fait un des plus gros salons européen (voire le plus gros) non-professionnel du jeu et jouet, fin octobre. C’est à cette occasion qu’un grand nombre de nouveautés sont présentées, des exclusivités, des goodies, des prototypes, des auteurs et éditeurs en chair et en os, des illustrateurs, pour frayer avec leurs fans, faire des parties, découvrir d’obscurs jeux polonais ou allemands,… D’ailleurs, si vous voulez plus d’infos à ce sujet, on vous conseille de lire le compte rendu de Martin Vidberg, Monsieur Patate. Non pas qu’il ressemble à un tubercule, mais qu’il caricature tous ses personnages avec la forme d’une pomme de terre.

Et donc, à l’occasion de ce salon allemand, un jeu de société, Escape, a fait fuhrer (pardon…). Ce jeu est tout à fait particulier pour quelques raisons, qui en font un jeu très intéressant pour initier au jeu de société vos neveux hyperkinétiques, votre tante asthmathique et toute personne qui décroche au bout de trois minutes de règles compliquées.

Quelles sont-elles, ces raisons?

Et bien tout d’abord, les règles sont très simples. En effet, ça s’explique et se comprend facilement (et rapidement, ce qui ne va pas toujours de pair). De plus, les règles sont expliquées sur CD, car oui, le jeu est fourni avec un CD audio. Ce qui m’amène directement au deuxième point, le jeu est fourni avec… un CD! Bravo aux deux de devant qui suivent. Donc, il y a un CD dans la boîte,  utilisé comme ambiance sonore de la partie, et pour rythmer celle-ci. En effet, dans la bande-son se trouvent des petits gongs qui annoncent des évènements particuliers. Enfin, dernier point expliquant le succès de ce jeu, dans ce jeu, on lance des dés, pour faire des combinaisons. Mais en même temps. En fait, tout le monde lance les dés, tout le temps, et se hurle dessus, pour demander un coup de main, dire qu’il a la combinaison qu’il faut pour la salle au trésor,…

Donc, c’est un vrai jeu d’ambiance, dont une partie dure… 15 minutes, explications comprises. Naturellement, vu le temps que ça prend et le faible taux de réussite à votre première partie, vous risquez fort bien de retenter une deuxième, voire une troisième fois. Et puis à intégrer une extension, une deuxième, une troisième,… Car oui, autre point intéressant du jeu, c’est qu’il y a dans la boîte un paquet d’extensions pour jouer avec des maléfices supplémentaires, des trésors,…

Ayant testé sans CD ma première partie (pour des questions de matériel) je peux vous dire que l’ambiance du CD change vachement et mets une certaine tension, libératrice quand on réussit le jeu avant le gong final.

Alors finalement, que se passe-t-il? Nous sommes des aventuriers explorant une pyramide inca, quand soudain, le crétin du groupe marche sur une dalle à moitié descellée, ce qui libère un antique mécanisme contre les intrus, entraînant l’effondrement de la pyramide sur elle-même. Nous nous rendons alors compte qu’il faut remettre un maximum de gemmes que nous avons subtilisées à leur place, celle-ci brillant d’une lueur malsaine. Oui, elles sont maudites. Et oui, vous allez avoir du mal à sortir de la pyramide tels quels. Donc, vous allez devoir explorer la pyramide dans l’autre sens, pour reposer ces gemmes sur leurs socles, et vite vous précipiter vers la sortie, une fois ceci fait. Plus vous garderez de gemmes sur vous, plus dure sera la sortie.

Escape est un jeu d’ambiance bordélique, à thème fort, pour 1 à 5 aventuriers, à partir de 8 ans (sans doute avant même), durant approximativement 15 minutes tout compris pour une partie. Un lecteur CD est souhaitable (possible de se débrouiller avec un sablier fourni, mais moins fun). Le jeu se vend dans toutes les bonnes crèmeries au tarif conseillé de 45-50€.

Note perso : 17/20

Written By

Geek multi-classé, de la lecture au jeu de société, en passant par le ciné et le jeu de rôle. Je tiens ma chronique axée jeu de société et autres loisirs ici : http://vharnaud.tumblr.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *