Expo Ukiyo-e – les plus belles estampes japonaises : deuxième série d’estampes dès le 20.12.2016 aux Musées royaux d’Art et d’Histoire

12_cr

Les Musées royaux d’Art et d’Histoire abritent une collection d’estampes mondialement réputée, exposées en deux phases du 21 octobre 2016 au 12 février 2017. L’exposition Ukiyo-e – Les plus belles estampes japonaises vous en présente les plus belles.

Les ukiyo-e, littéralement « images du monde flottant », illustrent les plaisirs de la vie dans le Japon traditionnel. Au Pays du Soleil Levant, les belles femmes et les acteurs célèbres étaient très populaires. Les paysages tiennent également une place importante dans les ukiyo-e, telle la « Vague » menaçante dessinée par Hokusai, ou encore les nombreuses vues d’Edo par Hiroshige. L’exposition parcourt toute l’histoire de l’estampe japonaise, depuis ses balbutiements en noir et blanc jusqu’à son nouvel essor au XXe siècle. 

17_cr

Première rétrospective depuis 1989, deuxième série d’estampes le 20.12.2016

Les estampes japonaises sont extrêmement sensibles à la lumière. Cette grande rétrospective est la première en Belgique depuis le festival Europalia Japon en 1989. Après l’exposition, les estampes réintégreront de nouveau pour une longue période l’obscurité salvatrice de leur réserve. Il s’agit donc d’une occasion unique de les admirer. Afin de conserver leurs couleurs extraordinaires, un changement de présentation se fera le 20.12.16. Vous pourrez alors découvrir la deuxième série d’estampes. Tout comme au FIFB, la Belgique et le Japon célèbrent 150 ans de relations amicales et commerciales entre les deux pays. L’Ambassade du Japon a soutenu l’exposition Ukiyo-e qui s’inscrit dans le cadre d’un programme événementiel très varié prévu lors de cette année festive.

ukiyo-e_cr

Un moment magique hors du temps: à ne manquer sous aucun prétexte!

Un must see pour tous les aficionados du Japon mais pas seulement, l’expo Ukiyo-e est vraiment unique en son genre. En raison de la fragilité des estampes, celles-ci ne seront sorties que très rarement, ce qui rend le moment où nos yeux se posent sur elles encore plus exceptionnel. L’exposition, très bien agencée, invite les visiteurs à voyager à travers différentes époques. Les explications permettent au profane de comprendre l’évolution de cet art raffiné. Les couleurs sont vraiment magiques et certaines sont fascinantes. Le magasin est très bien fourni et permet d’obtenir des cartes postales ou autres agendas magnifiques reprenant les plus belles pièces. Après m’y être rendu une première fois, j’envisage d’y retourner afin d’admirer une dernière fois la première série avant le changement du 20 décembre. Foncez avant qu’il ne soit trop tard et célébrer la grâce et la finesse japonaise à son apogée aux Musées royaux d’Art et d’Histoire.

15_cr

Written By

"Follow the white rabbit..."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *