Festival XYZ du mot nouveau

XYZ. Cela fait apparemment neuf ans que ce festival des néologismes existe et nous n’en savions rien! Ah, ces français, tous des cachotiers ! Comment ça c’est peut-être moi qui ne suis pas à la page, voire un peu hors du coup? Non mais dites, je ne vous permets pas d’oser émettre de telles allégations!

Soit. En quoi ça consiste exactement? Tout le long de l’année, l’adresse e-mail du festival (festival-motnouveau@gmail.com) est ouverte à toutes propositions de néologisme. Ensuite, cet amas de termes en tout genre est soigneusement trié par un jury consciencieux afin de ne garder que la crème de la crème, les perles de la création langagière pour finalement les proposer au public qui se réunit fin novembre à Paris et au Havre.

Cette année, c’est le terme « Attachiant » qui a été choisi. « Attaquoi? ». « Chiant », oui. Voici l’adjectif qui facilitera la vie à tous les couples, si ceux-ci n’y avaient pas déjà pensé, car, par définition, un conjoint ou une conjointe est une personne à la fois « difficile à vivre mais dont on ne peut se passer« … De quoi éviter les disputes quand on en a ras-l’assiette-creuse! Il ne reste plus qu’à s’entraîner à lier mentalement le préfixe « atta » au sentiment d’exaspération et tout sera pour le mieux! Un petit « P… ce que t’es attachiant! » et le tour est joué! (Attention, ne marche pas avec toutes les insultes. Attacon, attaconnard, attabécile, attadiot ou encore attadébile n’ont pas encore été promulgués comme néologismes faisant foi).

Outre « Attachiant », les mots les plus appréciés du public furent:  l’« Aigriculteur » (Agriculteur découragé par les difficultés de son métier), le « Bête seller » (navet littéraire qui bat des records de vente), le verbe « textoter » (écrire des textos) ou encore « Eurogner » (faire des économies dans la zone euro).

Parmi les lauréats des années précédentes figurent aussi l’espèce de « Phonard » (personne qui abuse de son téléphone mobile), le tranchant « Bonjoir » (salut entre le bonjour et le bonsoir), le très à la mode « Photophoner » (faire une photo avec son téléphone portable), le ridicule « Ordinosore » (ordinateur dépassé) ou même le jouissif « Se faire électroniquer » (se faire avoir par les nouvelles technologies).

Généralement, chacun a quelques néologismes à son actif, alors pourquoi pas les envoyer l’année prochaine ? Vous avez déjà une petite idée sur la question ? Dites-nous tout! Quels sont vos néologismes chéris ?

Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *