Flight

« Un avion défectueux, en plein vol, commence une descente en piquet. Personne n’aurait pu sauver les 102 passagers. Personne sauf Whip Whitaker, le pilote, qui réussit un atterrissage forcé miraculeux et qui sauve ainsi de nombreuses personnes. Voilà ce qui s’appelle un héros. Pourtant, Whip n’a pas la conscience tranquille, et l’accident lui ouvre les yeux sur les eaux troubles qui ruissellent dans son corps… »

Toute présentation de ce film est mauvaise, car le crash n’est que la surface visible de l’iceberg, et 80% de l’histoire se trouve en réalité cachée en dessous de la sombre carapace du pilote Whip Whitaker, joué par Denzel Washington. C’est pourquoi si vous vous attendez à un film d’action, passez votre chemin. Il n’y a que le début qui y ressemble : fille nue, coke et vodka. Mais après c’est la descente aux enfers, dans les sombres couloirs de la culpabilité et du questionnement sur soi.

En effet, le pilote était en état d’ébriété lors de l’accident. Cela n’est néanmoins pas la cause du crash, puisque l’avion est finalement analysé comme défectueux. Cela remet quand même Whip, ainsi que son entourage, en question. Que faire face à la dépendance à l’alcool et à d’autres drogues ?

Entre tentative d’arrêter et rechute, le film est un véritable gros plan d’émotions. Etant un film américain, la fin est assez prévisible : Whip n’est pas un mauvais garçon. Mais ce qui différencie ce film des autres, c’est que le personnage central ne devrait pas culpabiliser. L’avion ne s’est pas crashé à cause de l’alcool ! Voir même, certains pourraient pousser l’idée que les passagers ont été sauvés car Whip a suivit son instinct guidé par les drogues. Mais peu importe. Le pilote n’est pas un criminel, les quelques morts étaient inévitables et même, il était le seul à pouvoir sauver ces vies ! Alors à quoi bon avoir peur s’il peut s’en sortir grâce à son extraordinaire avocat et ainsi continuer sa vie de débauche ? Et c’est là que le film devient profond. Aucunes véritables charges ne pèsent sur le personnage principal, et pourtant celui-ci se sent enfermé. Et comment s’en sortir alors ?

Pas besoin de louer le jeu d’acteur de Denzel Washington, puisque ce dernier est nommé aux Oscars (où il sera en compétition avec Daniel Day-Lewis pour Lincoln de Spielberg). Peut-être devrions-nous nous attarder sur les choix du réalisateur, Robert Zemeckis, connu pour sa diversité et son talent. Il a notamment réalisé Seul au monde, Retour vers le futur, Qui veut la peau de Roger Rabbit ou encore Forrest Gump.

Après avoir bousculé l’univers du cinéma virtuel, le réalisateur est revenu derrière la caméra pour filmer en « live ». Tout dans la sobriété, Robert Zemeckis va peut-être accumuler trop de symboles religieux. Ce film aurait eu autant d’impact sans ce rappel incessant de l’acte de Dieu. On a presque l’impression qu’on se moque de la religion lorsque s’enchaînent les « béni soit-il » malgré que le personnage décide de suivre cette route…

Autre point à souligner : la présence du personnage de Kelly Reilly, qui semble plus faire partie du décor qu’apporter un grand intérêt au film.

Oui pourquoi pas une petite histoire d’amour, mais en soi… C’était loin d’être essentiel au film. Mais, ce ne sont que des ombres au tableau, puisque d’autres moments sont en désaccord avec toute morale, comme lorsque débarque le trafiquant de drogue joué dynamiquement par John Goodman.

Ainsi Flight ne se contente pas de se poser comme dramatique mais nous fait rire plus d’une fois. C’est donc une réussite puisque ce portrait d’homme qui change, qui se perd pour mieux se retrouver, malgré que parsemé de quelques clichés américains, reste poignant jusque la fin. Qui est Whip Whitaker ? Telle est la question…

Written By

Hallo! Je suis une Étudiante en Philosophie, une Grande Voyageuse, une Jeune critique et une Rédactrice pour plusieurs blogs/journaux... Je vous conseille en films, pièces, livres et voyages! D'ailleurs, je vis actuellement au pays du sirop d’érable... Tchuss! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *