Goodbye Bukowski – Flavio Montelli

« À cinquante ans passés, l’Américain Charles Bukowski est un écrivain célèbre, autant par ses frasques que par son oeuvre. À la première personne et en noir et blanc, d’un trait à la fois léger et très personnel, Flavio Montelli tient la chronique de ce parcours et de ce destin littéraires hors norme, porté par une personnalité profonde, complexe : provocateur, jaloux, excessif, désaxé, alcoolique, mais aussi désemparé et touchant, Bukowski aujourd’hui comme hier irrite autant qu’il séduit. Par anecdotes juxtaposées, le récit revient sur les moments et les personnages marquants de son existence : l’écriture, l’alcool et l’addiction, les femmes qu’il a aimées, son travail alimentaire de postier, le désordre mental qui rôde… La seconde moitié de l’album prend le parti de remonter le temps en direction de l’adolescence, pour tenter d’y déceler quelques-unes des clés permettant de mieux comprendre, peut-être, le personnage extrême qu’est devenu Bukowski sur le tard. Un portrait d’une grande honnêteté, constamment passionnant, qui rend l’hommage qu’il mérite à l’une des plus grandes figures des lettres américaines contemporaines».

Buko 2

Voici une biographie fort intéressante, composée comme un véritable roman, parue dans la collection « Ecritures », toujours gage de qualité. Flavio Montelli est quant à lui un jeune auteur montant de la bande dessinée italienne, qui décide ici de s’attaquer à l’automne de la vie de Bukowski au travers des femmes qui ont croisé son existence durant les dernières années. Goodbye Bukowski est son premier roman graphique, publié en 2012 en Italie, et dont la traduction en français nous parvient début 2014 chez Casterman.

Dans cette histoire, on retrouve Bukowski agé de 56 ans, poète et écrivain, tantôt adulé, tantôt contesté par la critique. Il vient de quitter son boulot de postier et vit de sa littérature. Déjà usé par la vie, l’alcool et son errance, sa seule fierté est sa fille Marina.

Le dessin est de qualité, conforme à la ligne de la collection « Ecritures » de style graphique. Le scénario, quant à lui, reste assez linéaire : une tranche de vie du grand Bukowski nous est donnée à voir, à la manière d’un roman réaliste. On suit la vie quotidienne, qui semble presque immobile, lente, sans grand relief, de ce personnage pourtant si haut en couleur. L’histoire se déroule comme malgré lui, sans pour autant être désagréable.

La lecture facile et le style agréable de ce roman graphique offrent un moment de détente appréciable et plaisant, sans plus.

Scénario : Flavio Montelli

Editions : Casterman

Pages : 155

Prix conseillé : 15 euros

http://www.casterman.com/

Tags from the story
Written By

Curieuse, spontanée, enthousiaste et exigeante, j'aime aller au théâtre et j'aime raconter ce que j'y vois, que j'ai aimé ou pas!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *