Great Lakes – John Smith

John Smith nous revient avec un album plus acoustique et folklorique, Great Lakes. Il contient 11 titres plus accessibles que ceux de ses précédents albums The Fox and The Monk, Map or Direction et Eavesdropping (néanmoins conseillés).

John Smith, un artiste sous-estimé qui mérite d’être écouté. Le premier morceau « There is a stone » définit à lui seul l’album et nous emmène vers des contrées lointaines. Le dernier titre de l’album, « Lungs », le clôture merveilleusement et nous abandonne dans ces grands espaces. John Smith montre un talent pour l’imagerie qui s’adapte parfaitement avec le ton de sa voix. Le tout mêlé à une vaste gamme de sons acoustiques vifs et doux et des textes qui valent le temps d’être écoutés. Un bel album à consommer avec délectation.

Coup de cœur : « Great Lakes ».

Written By

Amoureuse de la culture, je parsème quelques critiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *