Gregory Porter au Bozar: "Liquid" soul and jazz

Si vous êtes amateur de Nate King Cole, Marving Gaye ou Donny Hathaway, ne manquez sous aucun prétexte la venue de Gregory Porter au Bozar le lundi 24 novembre 2014.

Que ce soit avec son album Be Good sorti en 2012 ou le dernier Liquid Spirit, pour lequel il a gagné le grammy award de best jazz vocalist en 2014, le « Lion’s king » réveillera le félidé qui sommeille en vous grâce à ses sonorités gospel et son look made in Harlem.

Ce surdoué qui transpire la soul et le jazz possède tout pour devenir la référence mondiale du genre. Sa musique qui dévoile différentes épreuves de sa vie nous enveloppe dans un songe dont on ne se réveille qu’au moment de tourner le disque.

A l’instant où j’écris ces lignes, son titre Real Good Hands me transporte directement dans une autre dimension. Je m’imagine dans ma cuisine assis à la table regardant par la fenêtre. Dehors j’aperçois les flocons d’une neige blanche qui tapissent les toitures des maisons. Une quiétude s’empare de la ville tandis que ma main coupe les panais en rythme sur les notes de piano de cet auteur interprète compositeur originaire de Bakersfield en Californie. Les ondes émises par le transistor délivrent une message d’amour avec un grand A et j’aimerais que ce moment se prolonge encore un peu…

Dépêchez vous d’aller sur le site du Bozar pour décrocher les derniers sésames disponibles et faire partie d’un voyage d’une heure et demi qui se terminera indubitablement par une standing ovation de plusieurs minutes dans moins d’un mois à Bruxelles.

Mieux vaut l’écouter qu’en parler, je laisse donc la place au maestro

https://www.youtube.com/watch?v=TXRP-cRkeVc

Plus d’infos sur Gregory Porter et sur Bozar

Tags from the story
,
Written By

"Follow the white rabbit..."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *