Habemus papam

« À la mort du Pape, le Conclave se réunit afin de choisir successeur. Toutefois, plusieurs votes sont nécessaires avant qu’un cardinal ne soit élu. Ce dernier ne semble d’ailleurs pas prêt à prendre une telle responsabilité. Angoisse ? Dépression ? Peur de ne pas se sentir à la hauteur ? Les fidèles attendront en vain sur la place Saint-Pierre l’apparition du nouveau pontife et le monde entier est vite en proie à l’inquiétude tandis qu’au Vatican, on se creuse la tête pour trouver des solutions… »

Habemus papam n’est pas un mauvais film. À dire vrai, l’idée est géniale, la réalisation – bien que traditionnelle – est très réussie, les acteurs incroyables et le scénario suit son cours très naturellement. Et ça n’a probablement rien d’étonnant quand on se rend compte, a posteriori, que la plupart des critiques sont très positives.

Il est sans conteste que les films méditerranéens ont un accent, une conception qui ne se retrouve jamais dans les films français ou américains et qui offrent, invariablement, une forme d’exotisme à notre cerveau programmé par la froide culture du Nord, dont l’incessante course à la rentabilité a probablement, à elle seule, plus d’adeptes, à l’heure actuelle, que notre bonne vieille religion catholique ici revisitée… Un accent, disais-je, qui ne peut être renié ou passé sous silence car il contribue, essentiellement, à la réussite du film.

Habemus papam nous offre une fin ouverte à toute interprétation qui peut désappointer le spectateur. Toutefois, comme Nanni Morretti n’avait nullement fait miroiter un engagement particulièrement virulent, nous considérons que si elle ne le pimente pas, elle n’entache pas non plus ce petit produit cinématographique qui ne se prive pas de vivre sa propre vie dans le monde du septième art.

Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *