Hï Ibiza: nouveau club, nouveau concept (Eric Prydz, Martin Garrix, Steve Angello, Deadmau 5, The Magician, etc.)

Hï Ibiza est le symbole du renouveau de l’île à Playa Den Bossa. Alors que le mythique Space a fermé ses portes, Hï a transfiguré le lieu de manière élégante. Certains adorent, d’autres détestent. Ce nouvel arrivant perturbe l’équilibre établi et redistribue les cartes sur l’île. Alors que la vie nocturne d’Ibiza était conditionnée par le triumvirat Pacha-Amnesia-Space, Hï a décapité le Space et marque un tournant probablement décisif pour les noctambules de l’île!

Pourquoi le Hï marque-t-il un tournant dans la vie nocturne d’Ibiza?

En rachetant ce qui était le Space, le patron de l’Ushuaia s’est attaqué à un monument d’Ibiza. Le but de la manoeuvre? Faire venir un public toujours plus élégant et fortuné du côté de Playa Den Bossa et sur l’Isla Blanca. Un mal? Un bien? Ce qui est certain, c’est que le public cible du Hï n’est pas le même que celui du Space. Si le club est ouvert à tous et que tout le monde est bienvenido, le Hï se positionne comme plus comme un concurrent direct du Pacha, réputé de longue date pour son ambiance plus feutrée que le DC 10 par exemple…

En faisant venir des grands noms du monde de la nuit comme Steve Angello (ex-Swedish House Mafia), Martin Garrix, The Magician ou encore Armin Van Buuren, on ne peut pas dire non plus qu’on assiste à un changement radical au niveau de la line-up proposée. Tous ces dj’s ont déjà été programmés auparavant chez des concurrents directs. Par contre, le cadre moderne et l’ambiance ont été entièrement renouvelés pour proposer ce qui se fait de mieux en 2017. Les millions d’euros investis dans les lasers et la déco font assurément leur petit effet et le nouveau club a réussi son lifting. Situé idéalement en face du Hard Rock Café Hotel et de l’Ushuaia, c’est tout Playa Den Bossa qui se voit transfiguré par l’implantation du Hï. La course au luxe se poursuit et l’offre proposée s’adapte. L’endroit reste heureusement accessible à tous et pas besoin de se mettre sur votre 31 pour franchir la porte…

Hï: Fiesta Loco ou pas!? Le verdict non définitif!

Ibiza reste Ibiza et l’expérience de la fête se fait ressentir. Le Hï est beau. Le son est bon. Les danseurs bougent bien. Les lumières sont belles. La fête bat son plein jusqu’au bout de la nuit et les dj’s à l’affiche sortent leurs meilleurs morceaux pour faire vibrer le public présent en masse. Si le club est clairement dans une démarche commerciale et mainstream, c’est un choix assumé et voulu par le nouveau propriétaire. En même temps, il ne faut pas être devin pour savoir que Martin Garrix n’a rien à voir avec Carl Cox… Avec des stars comme Deadmau 5 et j’en passe, on peut dire que les choses ont été faites en grand et que le pari audacieux de réussir à remplir les salles dès la première saison est réussi à 100%.

Quel avenir pour le Hï? One shot ou projet long terme?

Vu les moyens investis et le projet mis en place, on peut affirmer que le Hï n’en est qu’à ses débuts et qu’il deviendra un concurrent de plus en plus sérieux pour le Pacha et l’Amnesia, les deux pilliers d’Ibiza. Si les affiches de ces ténors peinent un peu à se renouveler depuis quelques années, le public répond néanmoins toujours à l’appel de la fête et ils ne semblent pas avoir trop souffert de ce nouvel arrivant.

Malgré ce bilan plutôt positif, le pari du Hï n’est pas encore totalement gagné. Il faudra surprendre et se renouveler dès l’an prochain pour rester dans la course avec les autres et peut-être entrer au panthéon des clubs mythiques de l’île.

Rendez-vous sur le site officiel et la page Facebook du Hï afin de suivre toutes les dernières nouvelles de ce projet démesuré et fou qui n’a pas fini de faire parler de lui à Ibiza!  

Le site officiel de Hï Ibiza

La programmation de Hï Ibiza

La page Facebook du Hï Ibiza

 

Tags from the story
Written By

"Follow the white rabbit..."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *