High Hazels, solide relève de la Brit Pop!

Ça, c’est la musique comme on les aime, toutes guitares sorties et intensément foudroyantes, entre rétro et neuf. Les Anglais (Sheffield) d’High Hazels emmenés par les talentueux James Leesley, Scott Howes et les frères Paul et Anthony Barlow l’ont bien compris. Leur premier album, éponyme, propose un bel et solaire assemblage de bons mots, d’excellents riffs de guitare, de bons coups dans la batterie et d’une voix chaleureuse et bien posée. Il y a des palmiers sur la pochette et, alors que le groupe s’appelle pourtant littéralement « les noisetiers élevés », ça s’en ressent. Ce premier album, très brit pop et rappelant les légendaires Smiths de Morrissey, est l’album idéal pour conduire, suivre de longues allées, le soleil dans le rétroviseur, les lunettes vissées sur le nez. Et voir les beaux jours arriver.

 

Sur les dix pistes composant la galette, beaucoup sont empreintes de romantisme, pas minable pour un sou. Et High Hazels d’offrir déjà une jolie page de ce qui se fait de mieux et de plus scintillant en inde-pop. On reste tout de même un peu sur notre faim tant l’album est un peu court (34 minutes) et parfois redondant mais notre cœur ne peut s’empêcher de fondre et chavirer avec raison sur quelques très belles productions: le divin The promenade, le très « Simon et Garfunkel » Shy Tide ou le single Banging on my door. Inutile de dire qu’on les attend impatiemment pour une tournée sur le vieux continent!

High Hazels, High Hazels, chez Heist Or Hit Records

Plus d’infos sur le site de High Hazels et sur leur page Facebook

Tags from the story
Written By

Cultureux vorace et journaliste avide, je me promène entre découvertes et valeurs sûres, le plus souvent entre cinéma, musique et bandes dessinées mais tout est susceptible d'attirer mon attention :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *