Historia Abierta

« De verdad ? Si pô ! La RAJA weon ! Un tourbillon ardent et poétique, de danse, de chant, et de musique « Made in Chile » à (re)vivre au Poche ! Après une formidable tournée mondiale la saison passée, la troupe chilienne de Lorent Wanson vient fouler une seconde et dernière fois les planches du Poche.

Après la création d’Africare (présenté au Poche en 2007), un spectacle qui nous plongeait dans les mythes et réalités du Congo, c’est le Chili et son histoire qui servent de toile de fonds au spectacle de Lorent Wanson.

Invité par le Centre d’arts scéniques de Santiago, Lorent Wanson a passé trois ans entre la Belgique et le Chili pour ce projet construit sur base de témoignages et d’ateliers d’improvisation avec des acteurs – pour la plupart trentenaires – qu’il a confrontés à leur propre histoire, à leurs arbres généalogiques et à leurs rêves.

Historia Abierta aura fait se croiser au final pas moins de 80 personnes pour aboutir à une partition explosive et pluridisciplinaire qui articule théâtre, chant, danse, vidéo et art plastique. »

Historia Abierta c’est avant tout un grand déménagement. Et qui dit déménagement dit forcément soulèvement de poussières, déterrement de souvenirs et énorme brouhaha. Déstabilisant, mouvementé, bruyant, compliqué… Il n’y a pas d’autres mots pour décrire cette pièce gesticulant et hurlant dans tous les sens au point de vous rendre aveugle et sourd en même temps. Si, peut-être un : « décoiffant ».

Patchwork d’histoires, de vécu, de bonheur, de peurs, de croyances, tout s’emmêle et les acteurs nous emmènent avec eux, dans un tourbillon de chants et de danses, pour nous présenter un monde où tout le monde peut mourir parce que ce n’est pas important… Tant qu’il y a toujours des hommes sur la terre pour vivre leur petit bout d’existence.

Historia Abierta, c’est du chagrin. Historia Abierta, c’est de l’espoir. Historia Abierta, c’est de la poésie pure et brute. Historia Abierta, c’est la vie qui continue

Et puis, Historia Abierta c’est aussi la performance des sept acteurs étonnants (bien que de temps en temps totalement incompréhensibles, même pour ceux qui sont familiarisés avec la langue de Cervantès), un décor mouvant et très recherché, l’utilisation astucieuse des différents médias et un partage culturelsingulier, tout simplement.

Enfin, une recommandation se révèlera cependant peut-être utile : ne sous-estimez pas nos propos quand nous évoquons les mots « brouhaha » ou « patchwork » car si vous cherchez une once de répit ou un quelconque suivi narratif global au détour de ces récits, vous risquerez fortement d’être déçu !

Plus d’infos sur le site du Poche.

Du 07/02 au 18/02 au Théâtre de Poche, 1a Chemin du gymnase à 1000 Bruxelles, de 8 à 16 €.

Texte et mise en scène: Lorent Wanson

Avec: Emilio Ciriza, Carla Huenchún, Felipe Lagos, Karen Mena, Fernando Pérez, Carolina Pizarro, Lorena Ramírez.

Tags from the story
Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *