Homeland

« Après huit ans de disparition en Irak, le Sergent Nicholas Brody (Damian Lewis) se voit récupéré en piteux état par une équipe de sauvetage. Lors de son retour auprès de sa famille, Brody est acclamé comme un héros. Tout le monde lui porte une admiration certaine et un profond respect. Tout le monde, sauf Carrie Mathison (Claire Danes), un agent de la CIA qui décide de briser toutes les règles du métier et met Brody sous surveillance afin de prouver qu’il a été endoctriné par Al-Qaïda pour organiser un attentat contre l’Amérique. » 

Cette série a été créée à la suite de la série israélienne Hatufim. À la fois drame et thriller psychologique, l’histoire nous captive dès le premier quart d’heure. Il ne nous faut pas plus que le pilot pour savoir que nous nous enchaînerons tous les épisodes dans les semaines à venir. Hautement addictive, cette série permet au public de s’immerger totalement dans l’enchaînement dingue des événements et n’hésite pas à le faire danser dans tous les sens en lui suggérant fausse piste après fausse piste pour garantir un effet de suspense réussi, sans le frustrer totalement puisque certaines situations sont malgré tout un tantinet prévisibles. Excellent équilibre, point de rebondissements inutiles et grotesques, une action vraiment à la pointe de la perfection et des acteurs tout simplement impeccables dans leur rôle.

Le seul bémol à mes yeux serait éventuellement le manque d’approfondissement de la question religieuse (ça peut toujours être sympa quand on parle de terrorisme), peut-être également le trop peu de nuances à ce sujet. Sans doute un traumatisme après avoir lu E.L. James.

Deux saisons jusqu’à présent, avec un dernier épisode à couper le souffle et un ressenti paradoxal qui oscille entre, d’une part, l’envie que ce soit terminé (pour éviter ainsi la détérioration au fil des saisons, phénomène connu dans de nombreuses séries) et, d’autre part, le besoin quasi maladif d’avoir le fin mot de l’histoire et de prier pour un renouvellement. Pas de panique, gardons nos prières pour des moments plus ardus, puisque la saison 3 est programmée pour septembre 2013. En attendant, il est toujours possible de se rabattre sur Game Of Thrones, The Tudors et True Blood, qui nous aideront à tenir le coup et nous feront passer cette année bien rapidement espérons-le !

Bref, quoiqu’on en dise, un must-see qui a rejoint mon top 3 des meilleures séries vues jusqu’à présent, après l’indétrônable Six Feet Under, of course.

Tags from the story
Written By

2 Comments

  • Très bon article, tu as résumé parfaitement toute la beauté de cette série qui manie incroyablement bien son action et ses cliffhanger. Même si des séries comme Alias par exemple (aussi CIA, agent secret, twister etc) est excellente de par sa rythmique et les perruques de Sydney :D, on se retrouve ici face à une série qui n’en fait pas des tonnes, qui a un coté réaliste, psychologique, et presqu’informatif dans sa description des protocoles. Un gros travail sur les dialogues haletants et justes, deux personnages parfaits de complexité. Clairement la meilleure série créee en 2011, vivement la saison 3. Merci pour ton article qui poussera des lecteurs à s’avaler les deux premières saisons d’une traite :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *